le Pays où le mot sécurité change de sens dès que seul le pouvoir en à la maîtrise

par Syndicat CGT Le Meux  -  3 Août 2019, 12:43  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Le roi et son joker ou son poker
Le roi et son joker ou son poker
Le roi et son joker ou son poker

Le roi et son joker ou son poker

Certes même au 20e ils savaient obéir aux ordres pour cogner, mais au  21e l'espèce "sauvetage au bord de l'eau " sont "bonnes adresses du passé"

Certes même au 20e ils savaient obéir aux ordres pour cogner, mais au 21e l'espèce "sauvetage au bord de l'eau " sont "bonnes adresses du passé"

Il fut un temps où la vue de CRS au bord des plages et rivières était garant de baignade sécurisée. Maintenant c'est un risque de noyade. 

Et pour couvrir son crime le préfet de Loire Atlantique enfonce le clou :

Le communiqué est plein de morgue et de suffisance :

« afin de garantir l’ordre public »« Un dispositif de sécurité adapté, réactif et mobile, sera déployé pour prévenir les violences, protéger le centre-ville et procéder, le cas échéant, aux interpellations des fauteurs de troubles »

Celui qui commande les forces de répression responsable de la mort de Steve ainsi décide de bâillonner le droit de manifester au nom des risques que ses provocations et ses réalisateurs auxiliaires font courir à ceux qui refusent de voir s'établir ce qui tend chaque jour à devenir une état policier donc une dictature.

Un peu comme Papon faisant cogner à Charonne ceux qui dénonçaient les tueurs de l'OAS.

Nous sommes clairement devant une violence d'Etat dont tout démontre qu'elle est planifiés et orientée pour que le parti de la peur puisse administrativement voir législativement supprimer les libertés constitutionnelles. Dans les entreprises (droit de grève), dans la cité (droit de manifester et de se assembler), liberté de la presse encagée par le capital et sommée de ne pas déplaire pour pouvoir survivre avec à la clé les intimidations des journalistes.

En 2019, demander des explications aux élus qui injurient le peuple, ont déserté leur terre d'élection  pour hanter les ors de la monarchie d'état ses homard et grands crus est assimilé à des attentats par le Paponicule liberticide qui occupe la place Beauveau.

Qui pilote ce navire fou et garde un émule de Thiers et Sérol à la machinerie ?

En France en 2019, un tiers des membres du gouvernement est millionnaire, plus de la moitié à eu des déboires judiciaires pour raison de fraudes fiscales voire pour certain pénale.

En France le ministre de  police est issue des tables de poker, les grands commis de l'état sont détachés pour se gaver et brader le patrimoine industriel.

En France en 2019 plus de 250 tués au travail sans compter les suicidés sont au passif de ce pouvoir.

En France en 2019 aller écouter de la musique danser au bord de l'eau justifie la charge des CRS.

 NB : Et toujours pas un mot de la part de ceux qui ont appelé à voter pour la macroncratie ne serait-ce que pour s'excuser des injures qu'ils ont alors proférées envers ceux qui refusaient de les suivre, allant jusqu'à les accuser de faire le lit du fascisme. On voit aujourd'hui qui a fourni la literie et a bordé la couche.

Rédigé par Canaille le Rouge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :