PORSCH CONSULTING

par Syndicat CGT Le Meux  -  30 Septembre 2019, 17:42  -  #Notes d'information Cgt Unilever

PORSCH CONSULTING

L’engagement se vit, il ne se chronomètre pas.

 

De fait, le rôle du chronomètre fait depuis longtemps figure d’évidence : il est généralement considéré comme une arme patronale tournée contre l’ouvrier.

« Les chronométreurs avaient des surnoms : c’étaient les buveurs de sang, les serpillières à sueur. Chronométrer, ça veut dire rabioter un peu de temps à l’ouvrier »

 

 

AGIR OU SUBIR

 

Notre direction voudrait qu’on les guides, qu’on les épaules que l’on collabore à notre régression !

Pourquoi ?

Car il est plus difficile de dénoncer un système que les salariés ont contribué à mettre en place, qui ont été impliqués dans la réorganisation, il y a un effet d’engagement et la direction compte la dessus !

Il ne faut pas participer à notre casse sociale car nous en subirons directement les conséquences !

Ces concepts de gestion à coûts réduits séduisent de plus en plus d’entreprises, qui les paient souvent chèrement et même si notre direction nous dit qu’il n’y aura aucun coût pour l’usine.

Vous pouvez être sûre que nos conditions de travail seront mises à mal !

Ces professionnels du management vendent une méthode unique et rapide permettant de supprimer tout gaspillage dans la production : stocks intermédiaires, temps morts, déplacements des salariés, etc.

Un Lean souvent dévoyé pour la seule productivité

Appliquée ainsi, la méthode ne peut faire gagner de la productivité que pendant quelques mois. Ensuite, les troubles musculo-squelettiques, les arrêts maladie et la démotivation gagnent les salariés !

Ce qu’il faut immédiatement comprendre, c’est qu’une telle méthode de travail n’est absolument plus justifiée dans le contexte d’une société moderne qui produit d’énormes richesses !

Nous conseillons fortement à tous les salariés de ne pas collaborer avec ce cabinet. Partout où ce cabinet est passé, il y a eu de la casse (même chez les polonais, on leur a dit qu’ils étaient trop chère, trop nombreux sur les lignes…propos tenu lors du Comité Européen).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :