L’inspecteur du travail refuse ? Le ministre de Macron autorise le licenciement !

par Syndicat CGT Le Meux  -  5 Octobre 2019, 09:21  -  #Notes d'information Cgt Unilever

4 Octobre 2019 , Rédigé par pcfmanteslajoliePublié dans #Saint-Quentin (02)

Si l’on se demandait encore quels intérêts défendait le gouvernement Macron, ce qui vient de se passer chez Ondulys, une entreprise de Saint-Quentin, vient d’en fournir la réponse.

Il y a déjà plusieurs années que le patron s’oppose à l’implantation de la CGT sans « son » entreprise, avec l’appui des autres syndicats maison (FO et CFDT) qui n’ont d’ailleurs pas hésité à contester devant les tribunaux le droit de la CGT à se présenter aux élections.

Raté ! Patron et syndicats maison perdent procès après procès.

 

Alors le patron engage une procédure de licenciement contre la déléguée syndicale, Alice.

Refus par TROIS FOIS de l’inspecteur du travail.

Qu’a fait le ministre du travail ? Lui, il a accepté !

Vous trouverez, ci-dessous, l’appel à la mobilisation et à la solidarité lancé par le syndicat CGT Ondulys.

Publié par anti-K

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :