Mercredi 27 novembre 2019, huitième jour de grève et fin de conflit en début d'après-midi

par Syndicat CGT Le Meux  -  27 Novembre 2019, 19:01  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Huitième jour de conflit et toujours autant de détermination. Ce matin, nous avons recommencé à faire des aller-retour sur le passage piéton à partir de 07H00 afin de bloquer l'accès au voiture. Dans la foulée, la direction est descendue avec la huissière pour faire cesser ce blocage.

Après des échanges soutenus entre grévistes et la direction, elle était d'accord de recevoir les Organisations syndicales pour entendre les revendications à 09H30.(dans tous les cas, le projet reste maintenu)

Avant de monter voir la direction, nous avons fait le point avec les salariés sur les revendications.

La négociation aura durée plus de 04H00. 

Sans surprise, toutes nos propositions n'ont pas été retenues.

- La direction est d'accord qu'il y ait un lissage des jours de grève sur 3 mois à partir de janvier 2020,

- Les salariés postés ou directement impactés par le projet, travaillant de semaine, bénéficieront de 6 jours de "repos compensateurs" au titre d'une année complète de travail,

- Les salariés de journée non cadre en horaire variable bénéficieront de 2 jours de "repos compensateurs" au titre d'une année complète de travail,

- Les salariés en équipe VSD bénéficieront de 1,2 weekends de "repos compensateurs" au titre d'une année complète de travail (base annuelle de 45 weekends travaillés).

Les jours précités de "repos compensateurs" s'acquièrent pour une année complète de travail effectif et seront réduits à due proportion en cas d'absence.

- La direction accepte d'examiner la question de l'embauche des CDI-I, 

- Aucune action pénale à l'encontre des membres du personnel pour les faits intervenus depuis le début de ce mouvement de grève.

L'octroie de ces jours de repos est subordonné à la mise en oeuvre effective du projet présenté actuellement au CSE (pour les salariés de journée non cadre et en horaire variable : dès le 1er secteur concerné par le projet démarré) et à son démarrage effectif au sein de la zone de travail considérée pour les personnes postées.

Cet accord a été signé à 17H00 et met fin au conflit qui dure depuis 8 jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :