250 MILLIONS D'INDIEN.NE.S EN GRÈVE GÉNÉRALE CONTRE LEUR GOUVERNEMENT

par Syndicat CGT Le Meux  -  11 Janvier 2020, 11:56  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Il n'y pas qu'en France que les peuples se lèvent contre les politiques d'austérité et contre les remises en cause de leurs conquis sociaux, les privatisations, la casse des services publics ...

Après (en même temps) le Chili, le Liban, l'Irak c'est l'INDE :

 

 

Ainsi, les organisations suivantes : 

AICCTU - All India Central Council of Trade Unions (Communist Party of India (Marxist-Leninist) Liberation) 
AITUC - All India Trade Union Congress (Communist Party of India) 
AIUTUC - All India United Trade Union Centre (Socialist Unity Centre of India (Communist)) 
CITU - Centre of Indian Trade Unions (Communist Party of India (Marxist)) 
HMS - Hind Mazdoor Sabha (non affiliée politiquement) 
INTUC - Indian National Trade Union Congress (Indian National Congress) 
LPF - Labour Progressive Federation (Dravida Munnetra Kazhagam) 
SEWA - Self Employed Women's Association (non affiliée politiquement) 
TUCC - Trade Union Coordination Centre (All India Forward Bloc) 
UTUC - United Trade Union Congress (Revolutionary Socialist Party) 

Condamnent les attaquent contre le Code du travail et la volonté "d'imposer l'esclavage aux travailleurs-travailleuses". Le gouvernement est resté sourd aux revendications portant sur les questions fondamentales du chômage, des salaires et de la sécurité sociale. 

Mercredi, des millions d'Indien.ne.s ont inondé les rues du pays lors de la grève générale contre les politiques économiques et sociales du gouvernement de droite du Premier ministre Narendra Modi et du ministre de l'Intérieur Amit Shah. 

"L'attitude du gouvernement est celle du mépris envers les travailleurs" pour la CITU. La grève, connue en Inde sous le nom de Bharat Bandh, a rassemblée environ 250 millions de personnes, faisant de cette action la plus importante de son genre dans l'histoire de l'Inde. 

"Les politiques anti-peuple et anti-travail du gouvernement Modi-Shah ont créé un chômage catastrophique et affaiblissent nos PSU (entreprises publiques) pour justifier leur vente aux amis/copains capitalistes de Modi", a tweeté le politicien d'opposition Rahul Gandhi. "Aujourd'hui, plus de [250 millions] de travailleurs indiens ont appelé à Bharat Bandh 2020 pour protester. Je les salue." 

Le Parti Communiste d'Inde (Marxiste) salue les mobilisations "malgré les arrestations et la répression à grande échelle." Et salue la convergence avec d'autres secteurs : "Une nouvelle caractéristique de la grève a été la forte participation des paysan.ne.s et des travailleurs-travailleuses agricoles dans les zones rurales pour souligner la gravité de la détresse agraire". 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :