LA SECU : vigilance, méfiance face au nouveau ministre de la santé, ex socialiste qui voulait modifier la constitution !

par Syndicat CGT Le Meux  -  21 Février 2020, 18:13  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Quand on sait et expérimente la volonté du pouvoir macronien de détricoter TOUS les CONQUIS sociaux de la Libération et qu'il a hâte d'en finir avec les retraites pour s'attaquer directement à la sécu la vigilance est effectivement de mise.

D'autant que le nouveau ministre de la santé a voulu remplacer dans la constitution les termes de " Sécurité sociale " par " protection sociale ".

Tentative contre laquelle le réalisateur du fameux film " La sociale" nous alerte opportunément :

 

"La Sécurité sociale a une définition juridique qui assure que chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins", réagissait auprès de LCI à l'époque le député de La France insoumise Adrien Quatennens. Son confrère communiste Sébastien Jumel estimait pour sa part que le mot "protection", préféré à la "sécurité", était une "notion statistique" ouvrant "la voie à toute forme de financement, y compris privé". Très critique elle aussi, la CGT déplorait qu'un tel amendement soit défendu, un tel changement étant synonyme de "remise en cause du sens de la Sécurité sociale".

Pas de répit dans le combat pour la défense et l'extention  des droits sociaux des travailleurs et du peuple face aux casseurs !
 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :