SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Livret A, péages, taxi… Tout ce qui change au 1er février

par Syndicat CGT Le Meux  -  1 Février 2020, 20:13  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Livret A, péages, taxi… Tout ce qui change au 1er février

Capital

Les tarifs de l’électricité grimpent et le taux de rémunération du Livret A s’effondre. Panorama des principaux changements à venir.

Les prix de l’électricité en hausse

Sur proposition de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le gouvernement a validé une augmentation de 3% des tarifs réglementés de l’électricité, à partir du 1er février 2020. Selon la CRE, la facture annuelle pour le consommateur devrait gonfler d’environ 21 euros. Cette hausse vient également rattraper le décalage de l’entrée en vigueur des tarifs 2019. Dans un contexte social tendu, en plein mouvement des gilets jaunes, l’exécutif avait préféré geler les prix pendant plusieurs mois.

Les tarifs du gaz diminuent

A l’inverse de l’électricité, le gaz reste bon marché. En février, les tarifs réglementés vont même connaître une baisse de 3,3%. Dans le détail, ce sont les clients qui se chauffent au gaz qui vont enregistrer la baisse la plus importante : 3,5% contre 0,9% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson. Enfin, les clients ayant un double usage, cuisson et eau chaude, vont profiter d’une diminution de 2,2% sur leur facture.

La rémunération du Livret A en baisse

En février, le Livret A va battre un nouveau record… à la baisse. En passant de 0,75% à 0,5%, son taux de rémunération atteint désormais son plus bas historique. Du côté du Livret de développement durable et solidaire (LDDS), dont le taux est indexé sur celui du Livret A, la diminution est de moitié et passera de 0,50 à 0,25%. Ce niveau de rémunération pourrait pénaliser les épargnants en cas d’inflation supérieure à 0,50%.

Le prix de la course de taxi augmente

A partir du 1er février, les nouveaux tarifs réglementés pour les taxis entrent en vigueur. Fixé par un arrêté publié au Journal officiel, le tarif minimum d’une course va augmenter de 7,10 à 7,30 euros. La prise en charge augmente également, en passant de 4,10 à 4,18 euros. Enfin, le prix au kilomètre gagne deux centimes et coûtera désormais 1,12 euros. A titre indicatif, dans les aéroports parisiens, un trajet de Charles-de-Gaulle au centre de Paris vous en coûtera 53 euros contre 50 auparavant.

Les péages vont coûter plus cher

Annoncée début novembre 2019, la hausse des tarifs des péages sur l’autoroute sera finalement moins importante que prévue. Si le gouvernement tablait sur une augmentation initiale de 1 à 1,5%, les sociétés d’autoroutes devront se contenter de 0,85% de majoration. A titre de comparaison, c’est moins qu’en 2019, où les tarifs avaient augmenté d’environ 1,8%.

MANUEL ALAVER

Publié par anti-K

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :