Macron va dégainer le 49-3 puisé dans la constitution monarchique de la France

par Syndicat CGT Le Meux  -  25 Février 2020, 17:35  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Et qui dit sacro-sainte Constitution, instaurée par le général de Gaulle en 1958, entraîne la légalité de la chose. Quant au peuple souverain et subsidiairement au rôle législatif du Parlement? Du coup, ceci:

Macron va dégainer le 49-3 puisé dans la constitution monarchique de la France

Mais plus sérieusement, L'article 49 alinéa 3 de la 5e Constitution française, dit "d'engagement de responsabilité", permet au gouvernement, et donc au palais de l'Elysée, de promulguer un texte de loi sans vote du Parlement.

Rappelez-vous, sous François Hollande président, son premier ministre, le très socialiste Manuel Valls, avait fait passer la très controversée Loi-Travail par le biais de l'article 49-3.

Mais revenons à Emmanuel Macron qui fut ministre de l'Economie et des Finances de François Hollande -tout un programme bien socialiste-, avant d'être placé à l'Elysée par le capital et nombre de barons socialistes.

Les médias aux ordres du capitalisme sont bien obligés de reconnaitre, certes à demi-mot, que près de 7 citoyens sur 10 sont opposés à cette attaque contre les retraites découlant des droits conquis par les travailleurs. Le combat de classe contre cette réforme antisociale n'est pas non plus rien dans le pays. Et les godillots de l'Elysée, dans leurs permanences parlementaires, en ont plus que marre d'être décriés, alors qu'ils sont d'un Nouveau monde: la preuve avec le 49-3 constitutionnel qui date de 1958, après le coup d'état instaurant Charles de Gaulle président de la République.

Donc, vive le 49-3!

Du coup, une fois de plus, un dessin:

Macron va dégainer le 49-3 puisé dans la constitution monarchique de la France

Au fait, très subsidiairement, vous savez que Manuel Valls a re-franchi les Pyrénées pour se faire élire à droite au conseil municipal de Barcelone. Et madame El Khomry, qui fut ministre du Travail avec Hollande président?

Elle s'est reconvertie dans le domaine du conseil en créant en novembre 2017 un cabinet de conseil aux entreprises, MEK Conseil. Puis en mars 2019, elle intègre le groupe de courtage en assurances Siaci Saint-Honoré comme directrice du pôle Conseil de sa filiale en conseil et stratégie S2H Consulting.

En juillet 2019, la ministre des Solidarités et de la Santé, dame Agnès Buzyn, la nomme patronne d’une mission sur l’attractivité des métiers du grand âge, avec pour objectif de lutter contre la pénurie de personnel dans ce secteur. Sans rire du tout.

Comme quoi, pas si subsidiairement que ça, le 49-3 mène à tout.

 

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :