Un mot des municipales

par Syndicat CGT Le Meux  -  16 Mars 2020, 18:59  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Même dans un contexte tout à fait particulier et sans entrer dans une appréciation en détail on peut néanmoins en tirer un enseignement du point de vue du mouvement social : les candidats et les listes estampillées Macron sont en échec.

Le cas emblématique illustrant cet échec, c'est celui du premier ministre mis en ballottage au Havre et en difficulté face au député communiste Jean-Paul LECOQ, dans une circonscription aux fortes traditions ouvrières et où les luttes contre la loi travail et la contre-réforme des retraites ont été fortes.

Un mot des municipales

POUR RAPPEL, Edouard Philippe avait élu aux municipales précédentes dès le 1er tour avec plus de 52% des voix.

Condamnation sans bavure de celui qui a conduit la bataille du pouvoir pour imposer la contre-réforme des retraites et qui illustre sur le terrain électoral le rejet majoritaire du peuple de cette contre-réforme.

REMARQUE :

Sur les plateaux télé, chez BFM, LCI comme sur la 2 on a vite passé sur cette situation du premier ministre au Havre dont on avait pourtant dit AVANT l'élection qu'il s'agissait d'un test pour le pouvoir.

Par ailleurs, les manoeuvres sont engagées en dehors de la question de l'annulation du second tour pour annuler purement et simplement les résultats du premier tour.

Signe supplémentaire qu'en haut lieu comme on dit ce n'est pas la satisfaction des résultats qui l'emporte.

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :