Quand le préfet de police de Paris dépasse gravement la ligne blanche

par Syndicat CGT Le Meux  -  4 Avril 2020, 21:11  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Ceux qui n'ont pas respecté le confinement "sont aujourd'hui en réanimation", dixit monsieur Didier Lallement, haut fonctionnaire et préfet de police de Paris.

"Pas besoin d'être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd'hui hospitalisés, qu'on trouve dans les réanimations, sont ceux qui, au début du confinement, ne l'ont pas respecté", a déclaré le préfet de police, lors d'une opération de contrôle du confinement à Paris.

Certes, Il s'est excusé après la pluie de critiques tombant autant drue sur sa couenne que des tirs de grenades et du gaz lacrymogènes sur des manifestants. Mais le ministre de la police, Christophe Castaner, le maintient dans ses fonctions sans aucune réprimande.

Je n'ai aucun commentaire à faire sur cet épisode ignoble.

Sinon, ce dessin, surtout pour ne pas en rire:

Quand le préfet de police de Paris dépasse gravement la ligne blanche

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :