Personnels de santé: les revendicatioons déconfinées

par Syndicat CGT Le Meux  -  17 Juin 2020, 19:15  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Pendant que le Segur de la Santé ronronne gentiment, piloté par Nicole Notat, ancienne patronne de la Cfdt devenue soutien de Macron président, des manifestations partout en France ont soutenu ce mardi les personnels de la Santé.

 

 

Les téloches ont préféré passer en boucle les débordements des casseurs au service du capital et soliloquer à ce sujet, que d'informer sur les justes revendications des personnels de la Santé. Quand on n'est que des supplétifs du capitalisme en France, on demeure inconditionnellement aux ordres.

Et sur les 300 casseurs en tête de la manif parisienne, chiffre de la police, que fait justement la police de Macron et ses services de renseignement ultra-spécialisés? Sinon de laisser agir la casse et la castagne pour contrecarrer une fois de plus la juste colère sociale qui s'exprime dans la rue.

Parce que la police de Macron, c'est ça, sur Twitter: "Cette femme, c'est ma mère. 50 ans, infirmière, elle a bossé pendant 3 mois entre 12 et 14 heures par jour. A eu le covid. Aujourd'hui, elle manifestait pour qu'on revalorise son salaire, qu'on reconnaisse son travail. Elle est asthmatique. Elle avait sa blouse. Elle fait 1m55".

Personnels de santé: les revendicatioons déconfinées

"Une femme en blouse blanche, tirée par les cheveux, durant une interpellation, finira évacuée le visage en sang durant la manifestation aux Invalides. Elle réclamera à plusieurs reprises sa Ventoline".  Rémy Buisine on Twitter via Fb

Parce que Macron, c'est toujours ça:

Personnels de santé: les revendicatioons déconfinées

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :