Des vacances pour tous avant une rentrée explosive !

par Syndicat CGT Le Meux  -  20 Août 2020, 16:02  -  #Notes d'information Cgt Unilever

 

Le syndicat exige aussi l’accès aux équipements sportifs, de loisirs ainsi qu’aux colonies de vacances pour les enfants des précaires. Des demandes qui n’ont rien d’un luxe pour ces familles, comme le souligne Muriel Wolfers, de la CGT chômeurs, basée à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) : « Trouver un travail, c’est un énorme boulot à temps plein. Souffler, c’est juste normal pour un être humain. »

Après une année de régressions sur le front de l’indemnisation du chômage, avec finalement le report de l’entrée en vigueur du second volet de la réforme très contestée au 1er janvier 2021 (au lieu d’avril 2020), les précaires restent sur le qui-vive. Pour Muriel Wolfers : « Ce recul a mis en évidence que le nouveau mode de calcul du salaire journalier de référence (SJR, servant de base pour déterminer le montant de l’allocation - NDLR) n’était pas si avantageux que le disait le gouvernement ! Cette mesure va plonger les personnes dans une précarité encore plus grande. La pandémie pose au contraire la question d’un retour à la protection, à une Sécurité sociale intégrale. » D’autant que la rentrée s’annonce explosive sur le marché du travail, avec une cascade de plans sociaux à l’horizon. Le 27 août prochain, la CGT chômeurs appelle d’ailleurs à un rassemblement devant le ministère du Travail pour exiger l’annulation pure et simple de cette réforme.

par  Cécile Rousseau

 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :