Plouarzel : la casse du service public continue !

par Syndicat CGT Le Meux  -  22 Août 2020, 22:34

SOURCE : Le Télégramme

 

Le bureau de poste de Plouarzel sera fermé définitivement le 28 août, remplacé par une Maison France services, par convention avec la commune. « Une casse des services publics » pour la CGT FAPT 29 Nord, présente ce vendredi pour accompagner le dernier jour, sur place, de la postière, Claudie Lucas.
Ce vendredi 21 août, c’était le dernier jour de travail de Claudie Lucas, chargée de clientèle au bureau de poste de Plouarzel depuis janvier 2015. En congés le soir même, son lieu de travail sera fermé définitivement le 28 août. La CGT FAPT 29 Nord, par sa secrétaire générale Elsa Naudet, accompagnée de Philippe Poupon et Guy Jourden, était présente à 11 h 30, ce vendredi matin, devant le bureau de poste de Plouarzel, pour soutenir le dernier jour de sa collègue. 
La syndicaliste souligne : « Nous avons appris par voie de presse qu’une convention avait été signée entre La Poste et la commune de Plouarzel. L’actuel bureau de poste sera transformé en Maison France services ».


Une « stratégie de désengagement »

 

« La poste veut accélérer sa stratégie de désengagement en termes de financement et de présence sur le territoire, en fermant des centaines de bureaux de poste et en accentuant les nouvelles formes de présence postale ou de mutualisation de service », ajoute-t-elle. «

En réduisant les heures et les jours d’ouverture du bureau de poste de Plouarzel, La Poste a tout fait pour fermer le bureau ». Et Elsa Naudet d’expliquer : « En effet, toute réduction d’horaires entraîne une rapide chute de la fréquentation, fournissant de fait à La Poste une justification pour fermer ensuite définitivement ses bureaux ».

 

« La destruction du Réseau postal »

 

Pour la CGT FAPT 29 Nord, « si le transfert permet un accès à des horaires élargis, il n’offrira qu’une infime partie des services postaux auquel les usagers peuvent prétendre ».

Via cette mobilisation à Plouarzel, le syndicat « dénonce une casse du service public, s’opérant au détriment de l’accompagnement des usagers les plus vulnérables » et rappelle : « Ce nouveau contrat portera atteinte au fondement même du service public qui porte l’égalité de tous les citoyens sur le territoire et dénonce cette nouvelle destruction du Réseau Postal dans le Finistère ».

 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :