Crise économique

par Syndicat CGT Le Meux  -  3 Septembre 2020, 21:19  -  #Notes d'information Cgt Unilever

En dépit de l’épidémie, la fortune des

 

500 personnalités les plus riches explose

 

Alors que la crise du coronavirus a pris la vie de milliers de travailleurs et que la crise économiquen'a fait que renforcer la misère parmi les classes populaires, les 500 plus gros milliardaires ont scandaleusement profiter de cette séquence et ont vu leur fortune augmenter de 14%.

 

Crise économique

Crédits photo : Jim Watson/AFP/Getty Images

L’agence Bloomberg a révélé qu’en pleine épidémie qui a paralysé l’économie mondiale pendant plusieurs mois, la fortune des 500 personnes les plus riches du monde a augmenté de 809 milliards depuis janvier.

La crise sanitaire et sa gestion catastrophique par les gouvernements, notamment ici en France, a touché de plein fouet le monde du travail qui a du continuer de travailler malgré le total manque de matériel de protection. La gestion pro-patronale de la crise par le gouvernement n’a fait que remettre à l’arrière plan la nécessité d’action pour la santé publique, pour privilégier l’aide financière aux grandes entreprises et le soutien à l’économie. Les masques eux ne sont toujours pas gratuits, et les tests toujours pas massifs.

De plus, la crise sanitaire a fait éclater une crise économique, latente depuis 2008, qui atteint des proportions historiques au point de la comparer avec la grande dépression de 1929. Conséquence, le patronat et les gouvernements font peser le poids de la crise sur les classes populaires et les travailleurs pour préserver les profits. Les licenciements vont bon train au quatre coins du monde, avec notamment les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile qui licencient à plein régime.

C’est dans ce merveilleux contexte que les grands de ce monde, ce qui vraiment sont importants à en croire notre cher président contre les classes populaires qui ne sont « rien », ont fait fructifier leur pactole grâce à l’envolée des actions, principalement dans le secteur des technologies et des services en ligne. C’est ainsi au travers l’agence Bloomberg, citée par Les Echos, que nous apprenons que les 500 personnes les plus riches du monde ont vu leur fortune augmenté de 14% depuis le mois de Janvier.

Les indices boursiers sont d’ailleurs portés par les géants de la technologie, les GAFAM qui ont les mieux profiter de la situation à l’inverse de certains groupes de productions industrielles comme l’aéronautique. D’ailleurs un record historique a été passé par Jeff Bezos d’Amazon qui a vu sa fortune bondir de 74% pour atteindre les 200 milliards de dollars. De même pour Bill Gates qui a gonflé sa fortune de 10.6% ainsi que pour Mark Zuckerberg qui a augmenté la sienne de 41%. En termes de proportion c’est le très mégalo Elon Musk qui remporte la palme d’or avec une hausse de 285% de sa fortune personnelle, la faisant passer de 27,5 à 100 milliards de dollars ! Cette hausse est notamment du à l’envolé de 435% de l’indice boursier du groupe Tesla dont il détient de nombreuses parts. Les géants de la technologie chinoise ont eux aussi connu une hausse de leur milliards, c’est le cas de William Ding (NetEase), de Pony Ma (Tencent) ou encore de Jack Ma (Alibaba) qui ont respectivement connu une hausse de fortune de 12, 16 et 12 milliards.

La crise n’est ainsi substantielle que pour les classes populaires et les travailleurs, la très grande bourgeoisie internationale elle, se gave du travail des travailleurs. Ces chiffres édifiants, ce rapport entre forte augmentation de la précarité contre fortes hausses des profits n’est que la plus logique conclusion du fonctionnement du système capitaliste. Encore une fois la réalité de cette crise se résume à : « socialisation des pertes, privatisations des bénéfices ».

Contre ce mépris et contre la misère, il est nécessaire de s’organiser et de lutter pour imposer de très fortes taxations sur les milliardaires. Dans l’objectif de financer les moyens de faire face à la crise sanitaire, pour restaurer les hôpitaux, les écoles et tous les services publics, pour que plus personne n’ait à dormir dans la rue ou à se priver d’alimentation.

 

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :