SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Le groupe Total déclare la guerre aux
 
raffineurs de Grandpuits

 

Après plusieurs mois d'incertitude, la direction du groupe Total annonce la fermeture des unités de raffinage à Grandpuits ce jeudi 24 septembre.

 

Fermeture d'unités de raffinage

Crédit photo : DR
Nous relayons un article initialement publié sur le site de l’Anticapitaliste et rédigé par le comité NPA Grandpuits

Cette attaque menée au nom de la « compétitivité », si elle est appliquée et même si le projet de la direction n’est pas encore connu dans le détail, elle aura comme conséquence la suppression de plusieurs centaines d’emplois directs et indirects dans le bassin d’emploi de Seine-et-Marne.

Les salariés de la raffinerie, connus pour leur combativité et leur implication dans les différents conflits sociaux, se sont d’ores et déjà réunis en assemblée générale pour discuter d’un plan de bataille. En effet, la direction de Total a provoqué la tenue d’un CSE central, puis d’un CSE extraordinaire sur le site de Grandpuits, avec l’objectif de court-circuiter la demande d’expertise sur la viabilité du raffinage à Grandpuits qu’allait présenter la CGT suite à un droit d’alerte économique déposé le 9 septembre. La direction affirme ne pas avoir les moyens financiers pour réparer le pipe-line qui alimente la raffinerie en pétrole brut, alors que le groupe Total a versé 7 milliards d’euros de dividendes aux actionnaires cette année.

Les annonces risquent donc de mettre le feu aux poudres. Cette bataille qui sera menée de front par les raffineurs, devra devenir la bataille de l’ensemble des travailleurs et travailleuses, car si le groupe Total s’attaque aujourd’hui à Grandpuits, c’est aussi un symbole de lutte et de combativité qui est attaqué.

 

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

468792

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog