Violences policières

par Syndicat CGT Le Meux  -  21 Novembre 2020, 23:15  -  #Notes d'information Cgt Unilever

VIDEO. Journaliste balayé au

 

sol, canons à eau et LBD : la

 

police réprime les manifestants

 

à Paris

 

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce samedi contre la loi sécurité Globale. Place du Trocadéro à Paris, la police a violemment réprimé les manifestants et journalistes présents à la fin du rassemblement, à coups de matraque, de LBD et de canon à eau.

 

Violences policières

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté ce samedi contre la loi sécurité Globale, condensé d’attaque contre les droits de la presse et de renforcement de l’impunité policière. Adopté à l’assemblée vendredi, l’article 24 est le plus controversé puisqu’il prévoit de restreindre la diffusion d’image de policiers en intervention, et donc de violences policières.

A Paris au moins 20.000 personnes étaient rassemblées sur la Place du Trocadéro que la préfecture de police avait veillé à nassé avec des barricades « anti-émeute » avant même le début du rassemblement. En fin de journée la police a violemment chargé les manifestants, déployant canons à eau et BRAV-M. Les journalistes n’ont pas été épargnés comme le montre ces images d’un journaliste balayé au sol par les BRAV-M au début de la vidéo.

Le journaliste balayé témoigne sur son compte twitter des dégâts pour son matériel :

Une violente répression dans le sillage de la loi scélérate antidémocratique que le gouvernement veut faire passer. Face à l’offensive sécuritaire, il est nécessaire de construire le rapport de force dans la rue.

 

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :