SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

A Paris, malgré un dispositif policier impressionnant quadrillant la manifestation, plusieurs milliers de personnes sont partis de la place du Châtelet en direction de République. Une foule dense manifeste dans une ambiance combative, tenant ainsi tête au gouvernement et à la répression, pour faire valoir son droit à manifester contre les lois liberticides.

Stop lois liberticides : A Paris, mobilisation combative malgré la forte pression policière

Malgré la forte répression samedi dernier, plusieurs milliers de personnes manifestent actuellement contre les lois liberticides, contre la loi Sécurité Globale et la loi Séparatisme. Bien que la coordination n’ait pas appelé à manifester à Paris, c’est à l’appel du NPA, et du Collectif du 10 novembre contre l’islamophobie, et de plusieurs collectifs contre les violences policières comme Urgence notre police assassine, qu’une foule dense avance inexorablement vers place de la République malgré le dispositif policier impressionnant encadrant les manifestants.

Plusieurs lycéens ont été interviewée expliquant les raisons de leur présences : « c’est important d’être là dans un tel climat anxiogène et toutes les lois liberticides, qu’il y ait un appel à manifester ou pas »

Malgré les intimidations, et les déjà plus de 50 interpellations « préventives », et les charges à répétitions toutes les 30 secondes qui visent à « montrer leurs forces », avec des interpellations, les manifestants tiennent bons.

Plus tôt, place du Châtelet, le gouvernement et le préfet Lallement ont préparé un dispositif répressif impressionnant avec plusieurs canons à eau et la BRAVM entourent les manifestants sans compter, les fouilles, palpes et contrôles systématiques aux sorties des métros et aux abords de la place.

Les journalistes sont aussi particulièrement visés comme le témoignage suivant où un journaliste explique être passé par plusieurs contrôles de police dont un qui visait à les passer dans le fichier des personnes recherchés avant d’entrer en manifestation.

Au nom du « maintien de l’ordre », le gouvernement cherche à travers la mise en place d’un tel dispositif policier non seulement à intimider mais aussi à encadrer nos manifestations, remettant en question notre droit à manifester en toute quiétude. Comment manifester pour nos droits démocratiques lorsque pour se rendre à notre point de manifestation, il faut passer jusqu’à 9 contrôles de police comme l’explique un des manifestants interrogés sur place ?

Plus que jamais, il est nécessaire de manifester contre la mise en cage de notre droit à manifester. Lutter contre l’offensive liberticide qui de la loi sécurité globale à la loi séparatisme vise à accentuer l’offensive autoritaire.

 

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

457340

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog