SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

Sommes-nous revenus aux années noires de l'occupation nazie de la France, quand le IIIe Reich hitlérien pillait les richesses et la production de notre pays? A cette époque, le gouvernement pétainiste, antisémite et d'extrême droite, collaborait avec l'Allemagne hitlérienne et, à la devanture des magasins, on affichait ça:

Plus de vaccin en France

Non, c'est la capital et ses profits qui régentent en ce moment notre pays. Et sous le coronavirus, dans le pays qui file le plus de dividendes aux actionnaires et des milliards d'euros publics au patronat, la pauvreté augmente de façon exponentielle, le Smic n'est relevé que de 0,90% et quand les queues s'allongent aux portes des associations humanitaires.

Question santé publique, contre l'épidémie, en France, l'Institut Pasteur a jeté carrément l'éponge et Sanofi promet un vaccin aux calendes grecques. En attendant, ce big-pharma international a lié un contrat pour embouteiller le vaccin de son concurrent Pfizer. Pas pour produire en quantité le vaccin de son concurrent. Oui, dans le Marché libre et non faussé, les capitalistes s'entendent toujours comme larrons en foire.

Et avec la signature l'UE du capital, le labo privé Astrazeneca s'est engagé à fournir 400 millions de doses de vaccin. Bonne mère, Bruxelles lui a alloué pour cela 300 millions d'euros publics. Sans pénalité, si cet autre big-pharma international ne tenait pas ces engagements. Et voilà que, ce 27 janvier 2021, fort de cette absence de contrainte financière, Astrazeneca affirme haut et fort qu'il ne fournira que le quart du contrat signé.

Un sondage signale un coude à coude lors de présidentielle en mai 2022 entre Macron et la fille de son père au premier tour. M...., entre le capital pur et dur et l'extrême-droite qui ne l'est pas moins!

Et combien de casaques déjà sur la ligne de départ à gauche et à gôche? Mais si nous renversions la table bien avant la peste ou le choléra. Sans dialogue social ni de syndicalisme rassemblé au niveau de la CES. C'est plus simple à écrire qu'à mettre sûrement en mouvement.

Mais si nous essayions.

Déjà plus fort le 4 février 2021! Dans la lutte des classes contre l'exploitation capitaliste! NON ?

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Visiteurs

445715

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog