SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever
Pour le cheminot Jean-Michel Dieudonné, Justice a été rendue

Radié des cadres le 15 novembre 2018 après une procédure disciplinaire engagée suite à un « incident » survenu à Paris-Est le 27 juillet 2018 dans le cadre de la lutte contre la réforme ferroviaire, Jean-Michel Dieudonné, militant CGT en Lorraine, avait contesté cette sanction devant la justice avec l’appui et le soutien de toute la CGT.

 

Une pétition et plusieurs rassemblements avaient été initiés avec la CGT pour le défendre, le soutenir. Une procédure devant le Conseil des Prud’hommes avait été engagée pour le rétablir dans ses droits avec pour objectif d’annuler sa radiation et de gagner sa réintégration à la SNCF.

Une première décision de justice avait conclu à une « difficulté sérieuse », tout en se déclarant incompétente pour statuer…

Cette décision contestée en appel, a donné lieu à une nouvelle décision le 17 décembre 2020 : la Cour d’Appel de Nancy donne raison à notre camarade en annulant son licenciement et en ordonnant sa réintégration dans l’entreprise.

C’est une victoire pour toute la CGT, qui en appelle d’autres. Les libertés publiques et syndicales sont sans cesse remises et cause et nos militants poursuivis et sanctionnés.

Cette décision conforte la Fédération CGT des cheminots et le syndicalisme de lutte pour défendre sans faille les droits des cheminots.

Les sanctions à l’encontre de nos militants doivent cesser immédiatement et toutes les procédures en cours doivent être abandonnées.

La CGT-Cheminots

 

Communiqué de soutien à Jean-Michel Dieudonné: Réintégré!

Voilà deux ans, un comité s’est constitué pour que le Président de la SNCF, revienne sur la décision de radiation des cadres de Jean-Michel Dieudonné. Deux ans durant lesquels la mobilisation n’a pas failli pour obtenir la réintégration de notre ami, de notre camarade.

Aujourd’hui, c’est chose faite, la Chambre sociale de la Cour d’Appel de Nancy annule le licenciement et ordonne à l’EPIC SNCF mobilités de réintégrer Jean-Michel dans ses effectifs.

Justice est enfin rendue pour qu’il recouvre sa dignité de salarié, de militant et l’ensemble de ses droits acquis mais aussi pour que les salariés et plus particulièrement les cheminots, puissent exercer librement leur droit de grève

.A cet instant, le nouveau Président de la SNCF doit prendre acte et respecter cet arrêt de la Cour d’Appel. La SNCF, nous en sommes convaincus, engagera la voie du dialogue pour clore ce dossier. Le comité, pour sa part, œuvrera en ce sens.

Jean Michel, au nom de la Justice, repositionné dans ses droits, demeure sans esprit de vengeance afin d’honorer la dignité qui lui est rendue.

Aux yeux de la Loi, Jean-Michel redevient ce qu’il n’a jamais cessé d’être : un Cheminot au sein de cette grande famille du rail et de sa belle histoire. Parce que la victoire est belle quand elle est collective, Jean-Michel adresse ses remerciements à tous ses très larges soutiens.

Nancy le 23 décembre 2020. Le Comité de soutien "Justice pour Jean-Michel".

 

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog