SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
INDE.15.03.2021. 1 MILLION D’EMPLOYÉS DE BANQUE EN GREVE
 
50 000 GARES, 100 000 AGENCES BANCAIRES BLOQUÉES POUR COMMENCER LA MOBILISATION CONJOINTE OUVRIERS/PAYSANS DU 15 AU 26 MARS, DATE DE LA GRÈVE GÉNÉRALE
 
Aujourd’hui 15.03 avait lieu une journée commune de lutte contre les privatisations suite à l’appel conjoint du soulèvement paysan et des dix principales organisations ouvrières en même temps que commençait une grève des banques publiques contre les privatisations les 15 et 16 mars puis des assurances publiques contre les privatisations les 17 et 18 mars, suivies d’une grève de l’énergie contre la privatisation à partir du 18 mars (mais par Etats), et ainsi de suite jusqu’au 26 mars, jour d’un appel à la grève générale en principe conjoint entre le soulèvement paysan et les organisations syndicales ouvrières.
Paysans et ouvriers devaient en même temps aujourd’hui bloquer les gares pour aider les cheminots dans leur lutte contre la privatisation.
La journée a été bien suivie avec 1 million de grévistes dans les banques, 100 000 agences bancaires, 50 000 gares bloquées et un certain nombre de centrales électriques. Un beau et grand succès.
Si les confédérations syndicales ouvrières appelaient à cette journée, les fédérations syndicales des banques étaient les seules à appeler à la grève, les autres n’appelant qu’à soutenir la lutte, comme celle des cheminots, enseignants, électriciens… tandis que les assurances se mettront en lutte que le17, l’énergie le 18, etc…. Malgré tout, par endroit il y avait de nombreux cheminots, électriciens et enseignants en grève qui ont participé activement aux blocages ou manifestations, passant par dessus la tactique habituelle d’émiettement des confédérations syndicales ouvrières et poussant comme les paysans à l’unité d’action.
Les 16, 17 et 18, la grève et l’action commune continuent, sous la pression des paysans et de la base ouvrière.
Le 17, les représentants des paysans et des syndicats ouvriers se retrouvent pour décider de la suite et en principe pour un appel commun à la grève générale du 26 mars.
On sent bien que les directions syndicales ouvrières avancent à reculons et n’agissent que sous la pression, trop préoccupées par leurs calculs électoraux.
Mais quoi qu’il en soit, les paysans ont déjà réussi aujourd’hui leur pari d’être l’outil d’unification de toutes les luttes en Inde. Tout n’est pas fait, loin de là, mais le combat continue et on avance vers une nouvelle journée de grève générale, comme une étape importante vers une généralisation totale et révolutionnaire des luttes en Inde. La révolution se construit pas à pas.
PHOTOS
Photo en première page du journal indien « National Herald » pour illustrer cette journée du 15 mars 2021 ; photo Sputnik India sur la grève de 1 million d’employés de banque ; occupation de la gare due Gurugram dans la banlieue industrielle de l’agglomération de Delhi par les paysans ; manifestation des jeunes, des paysans et ouvriers pour aller bloquer la gare de Hatiya à dans l’Etat du Jarkhand ; manifestation contre les privatisations du secteur public dans tous les districts de l’Etat du Tripura ; mahapanchayat à Sehora dans l’Etat du Madhya Pradesh ; mahapanchayat à Mewat dans l’Etat de l’Haryana ; Mahapanchayat à Jakhal dans l’Haryana ; journal du jour du soulèvement paysan

 

Inde: 1 million d’employés de banque en grève
Inde: 1 million d’employés de banque en grève
Inde: 1 million d’employés de banque en grève
Inde: 1 million d’employés de banque en grève
Inde: 1 million d’employés de banque en grève
Inde: 1 million d’employés de banque en grève

Publié par anti-K

Visiteurs

457340

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog