SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Macron et son clan persévèrent : ils veulent fermer les hôpitaux Beaujon et Bichat ! Il faut s'y opposer ! par Jean LEVY

En dépit du battage sur le covid, Macron, Castex et Olivier Véran s’obstinent à vouloir fermer les hôpitaux. Beaujon et Bichat, dans le nord-ouest parisien, sont visés, conformément à la politique de "rigueur", exigée par l’Union européenne.

Macron et son clan persévèrent : ils veulent fermer les hôpitaux Beaujon et Bichat ! Il faut s'y opposer ! par Jean LEVY

L'hôpital Bichat à Paris

Macron et son clan persévèrent : ils veulent fermer les hôpitaux Beaujon et Bichat ! Il faut s'y opposer ! par Jean LEVY
Macron et son clan persévèrent : ils veulent fermer les hôpitaux Beaujon et Bichat ! Il faut s'y opposer ! par Jean LEVY

L'hôpital Beaujon, à Clichy

Macron et son clan persévèrent : ils veulent fermer les hôpitaux Beaujon et Bichat ! Il faut s'y opposer ! par Jean LEVY

Leur projet :

une concentration mastodonte sur un lieu unique :

Le Campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord, reconnu Projet d’Intérêt Général par arrêté préfectoral du 7 juin 2019 regroupera, sur un site unique à Saint-Ouen-sur-Seine, une structure hospitalière qui abritera les activités médico-chirurgicales des hôpitaux Bichat (Paris XVIIIème) et Beaujon (Clichy) de l’AP-HP et une structure universitaire réunissant les activités d’enseignement et de recherche des UFR de médecine d’Université de Paris et de l’UFR de médecine bucco-dentaire pour l’ensemble de l’Ile-de-France. 

Mais pourquoi détruire deux vastes hôpitaux qui, du point de vue santé, irriguent Paris Nord-Ouest, le XVIIème et XVIIIème arrondissements et Clichy directement ?

Un établissement supplémentaire ne serait pas de trop.

Mais le clan qui nous gouverne n'a pas en tête la santé des Français, ni la qualité des soins, mais la RENTABILITE.

Ce qui le guide, c'est la REDUCTION DES COÛTS.

Ne dit-on pas que l'opération projetée permettrait en final de réduire de 400 lits le total de l'hospitalisation prévue. La population n'a que faire des mastodontes inhumains, de véritables usines à soin, Ce qu'elle désire c'est de trouver dans le plus court périmètre possible un hôpital moderne et accueillant un établissement de soins près de chez soi. 

"Vous n'y pensez pas" répond le pouvoir, "la multiplication des hôpitaux dans une période d'austérité, c'est contraire aux objectifs budgétaires que Bruxelles - l'Union européenne - nous a fixés !".

C'est dans ce sens que s'inscrit l'opération hospitalière, et... immobilière.

Pensez au prix du terrain à Paris en proche banlieue : la manne que procurerait aux investisseurs privés la vente d'appartements  dans ces deux ensembles, sur de vastes terrains ainsi dégagés... 

Il faut s'opposer à la destruction des deux hôpitaux menacés 

En période d'épidémie, ce serait un scandale d'état...

Ensemble, mobilisons la population concernée, seule solution pour gagner !


Jean LEVY

Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog