SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Les grévistes de Chronodrive appellent à continuer la mobilisation contre le licenciement de Rozenn

Nous relayons ici une lettre écrite par les grévistes de Chronodrive mobilisés contre le licenciement de Rozenn. Le 27 mars, plus d'une vingtaine de salariés se sont mis en grève pour la première fois de l'histoire de l'entreprise et ont organisé un rassemblement réunissant 200 soutiens. Après cette première journée réussie, les grévistes appellent à continuer la mobilisation contre une direction qui ne répond que par le mépris.

#SoutienRozenn

Les grévistes de Chronodrive sont des jeunes travailleurs, pour la plupart étudiants en temps partiel avec une situation très précaire : Après leur première grève historique il est primordial de les soutenir dans leur combat en participant à leur caisse de grève

Lettre des grévistes aux salariés de Chronodrive

Nous, grévistes de Chronodrive, sommes fiers de la mobilisation de samedi 27 en soutien à Rozenn. Pour la première fois de l’histoire de Chronodrive, nous avons été plus d’une vingtaine à faire grève avec un rassemblement de soutien devant le magasin Basso Cambo réunissant pas loin de 200 personnes. Cette journée nous donne encore plus de détermination pour continuer la mobilisation contre ce licenciement abusif de Rozenn qui n’est autre que de la discrimination syndicale de la part d’une direction qui veut faire en sorte que, nous salariés, nous ne puissions pas nous organiser et relever la tête face à nos conditions de travail.

La grève a montré que nous sommes indispensables pour faire fonctionner les magasins : Avec quelques grévistes le magasin de Basso Cambo a eu une perte conséquente de son chiffre de commandes ce samedi. Aussi la direction a fait le choix de perdre inutilement de l’argent en embauchant des maîtres-chiens, un huissier et en faisant venir des RSM en renfort et une RH. Ces mesures montrent que notre mobilisation a un impact et que la direction a peur face à la solidarité dont nous faisons preuve.

Contre le mépris de la direction, rejoins la mobilisation !

Aussi en réponse à la mobilisation, un communiqué du CSE (le comité social et économique où est élu seulement la CFTC ) a été diffusé dans les magasins Chronodrive. Le texte affirme qu’il n’y a pas besoin « ni de grève, ni de pétition pour être entendus », pourtant le CSE n’a jamais répondu aux alertes de Rozenn sur le harcèlement sexuel, et pire encore, nous n’avons accès à aucun compte rendu des réunions du CSE depuis octobre 2020. Nous sommes effarés de voir ceux qui sont censé représenter les salariés, nous reprocher de nous mobiliser et mentir ouvertement sur leur soit disant transparence. Les élus du personnels présents au CSE apparaissent surtout comme les relais direct du discours de la direction.

Contre ce communiqué ridicule, nous réaffirmons notre volonté de continuer la mobilisation contre le licenciement de Rozenn et nous appelons l’ensemble des salariés de Chronodrive à refuser le mépris dont fait preuve notre direction en lien avec les élus du personnels. Rejoins nous pour t’organiser et construire la suite de la mobilisation !

Contactez-nous sur le facebook de la CGT Chronodrive pour plus d’infos !

Les grévistes de Chronodrive.

#SoutienRozenn

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog