SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

Vite, où vais-je boire un café en terrasse à un tarif dépassant toute concurrence? Et le bijoutier vend-t-il donc des Rolex au prix de la baguette? M...., je n'ai que ma doudoune de l'hiver dernier sur le dos. Mon Dieu, faites que je puisse acheter des fringues sans subir une interminable file d'attente dans les magasins rouverts grâce à Macron. Que les cieux le protègent! Voilà les questions existentialistes que les médias aux ordres nous ont serinées.

Dring! Dring! Voilà, voilà, ça ouvre et merci à Macron

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous montre un autre monde?

En France, 5e puissance la plus friquée au monde, il y a les pauvres. L'Insee, bonne fille et agence gouvernementale, fixe le seuil de pauvreté à 1 063 euros par mois très précisément. Cela concerne plus de 9 millions de nos concitoyens.
 
Il y a également la « grande pauvreté », plus de de 2 millions de personnes,toujours selon l’Insee. Elle est endurée avec moins de 930 euros par mois pour une personne seule.
 
Cette souffrance concerne 2,4 % de la population (hors Mayotte), relève l’Insee, qui continue « Il y a en France, chez les 18-24 ans, plus de pauvres que dans beaucoup de pays d’Europe ».
 
La grande pauvreté est « souvent durable » : parmi les particulièrement pauvres, 25 % le sont toujours au bout de trois ans et plus de 60 % connaissent toujours au moins une forme de pauvreté (matérielle ou monétaire).
 
Ainsi, 81 % des personnes en grande pauvreté déclarent ne pas pouvoir s’acheter de vêtements neufs et près de 90 % disent ne pas pouvoir s’offrir une semaine de vacances ou une activité régulière de loisirs.
 
Les enfants et adolescents sont « surreprésentés » dans la grande pauvreté : ils comptent pour 20 % de la population générale, mais pour 35 % des plus pauvres.
 
Si, logiquement, le phénomène touche beaucoup les chômeurs, ainsi que les inactifs qui ne sont ni retraités ni étudiants, il n’épargne cependant pas les travailleurs : un tiers des très pauvres est en emploi, « dont une grande part d’ouvriers et de personnes travaillant à temps partiel ou de manière discontinue dans l’année », relève l’Insee.
 
Bon, où vais-je boire une coupe de champagne en terrasse ce matin qu'il fait beau? Grâce à Macron bien évidemment qui a fait relever de façon exponentielle le pouvoir d'achat des ménages et pas celui des actionnaires et des évadés fiscaux !
 
Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog