SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

SOURCE : France 3 Région

 

Dès 6h30 ce lundi 10 mai, ils ont allumé des feux aux abords de la sous-préfecture de Lorient, à l'appel de la CGT, syndicat majoritaire de la Fonderie de Bretagne. Le CSE (comité social et économique) extraordinaire qui devait s'y tenir à 14h30 a finalement été annulé pour des raisons de sécurité.

Une centaine de salariés de la Fonderie de Bretagne brûlent des pneus et des palettes devant la sous-préfecture de Lorient.
Une centaine de salariés de la Fonderie de Bretagne brûlent des pneus et des palettes devant la sous-préfecture de Lorient.  © Stéphane Izad / France Télévisions
 

Environ 150 salariés de la Fonderie de Bretagne, mise en vente par Renault, se sont rassemblés ce lundi 10 mai, vers 6h30, pour bloquer les accès aux entrées de la sous-préfecture du Morbihan, à Lorient. Leur objectif d'empêcher la tenue du CSE extraordinaire qui devait se tenir à 14h30 a été atteint. Le sous-préfet a annulé ce comité social et économique, considérant que "les conditions de sécurité n'étaient pas assurées." Cette réunion devait acter la recherche active d’un repreneur du site de Caudan.

L’usine bloquée depuis le 27 avril

"Nous refusons de siéger à cette consultation, que l'on peut appeler une mascarade", dénonce Maël Le Goff, délégué CGT de la Fonderie de Bretagne. "Nous le vivons comme un véritable abandon du groupe Renault. Tout ce que l'on veut, c'est rester au sein du groupe."

Le groupe a mis en vente l’usine en mars 2021, car elle ne serait plus assez rentable. Le constructeur automobile avait réduit ses commandes depuis l'été 2020. Au lendemain du Comité de la filière automobile, les salariés avaient décidé de retenir 7 cadres de la direction dans l'usine pendant la nuit du 27 avril. Depuis, le dialogue est rompu, selon les organisations syndicales. Et les ouvriers bloquent le site jour et nuit.

On attend que quelqu’un se réveille ! Cela fait deux semaines qu’on est face à un mur de silence.

Maël Le Goff, délégué CGT de la Fonderie de Bretagne

Lesous-préfet a reçu une délégation CGT ainsi que le facilitateur.

Lesous-préfet a reçu une délégation CGT ainsi que le facilitateur.  © France Télévisions

Une délégation des représentants du personnel a été reçue par le sous-préfet de Lorient à deux reprises pendant le blocage des lieux. La décision de reporter le CSE à une date ultérieure a finalement était prise en milieu d'après-midi, vers 15h30, avant que les salariés n'évacuent les lieux.

Installée à Caudan depuis 1965, la Fonderie de Bretagne fabrique des bras de suspension, des collecteurs et coudes d'échappement, ainsi que des différentiels de boîte de vitesses.

Publié par FSC

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog