SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
LA PREMIERE EXPERIENCE DE DICTATURE DU PROLETARIAT
LA PREMIERE EXPERIENCE DE DICTATURE DU PROLETARIAT

 

Rassemblement Communiste

On présente souvent la Commune comme un soulèvement de « la démocratie » contre la dictature impériale de Napoléon III. Si cette dernière est évidemment une dictature implacable, bourgeoise, capitaliste, coloniale et guerrière, la Commune quant à elle, a du imposer par la force une forme démocratique pour le peuple et par le peuple en interdisant le vote, l’expression et la propagande des grands patrons et bourgeois de Paris.
La démocratie était donc totale pour le peuple, avec élections régulières et révocabilité des élus, mais dans le cadre ce qu’on appelle depuis Marx une « dictature du prolétariat » (sur la bourgeoisie).
 
C’est la première du genre historiquement.
 
La Commune est ainsi la forme enfin trouvée non pas de la démocratie abstraite mais de la démocratie ouvrière et populaire, non pas de la République abstraite mais de la République sociale.
 
Pour l’exercer, nombre des élus de la Commune étaient effectivement des ouvriers, issus d’une classe qui a émergé politiquement depuis plusieurs décennies avec le développement rapide du capitalisme au 19ème siècle. Le célèbre élu ouvrier Léo Fränkel déclarait lors d’un conseil municipal : « La révolution du 18 mars à été faite exclusivement par la classe ouvrière. (…)
Nous sommes élus pour faire des réformes sociales : devons-nous demander leur avis aux patrons ?
Non !
Ont-ils été consulté en 1792 ? Et la noblesse a-t-elle été consultée ?
Non !
Bien sûr, il ne faut pas avoir une vision simpliste supposant que tous les élus d’une dictature du prolétariat sont forcément ouvriers. La question est, au-delà de l’histoire propre des élus, quelle est la classe qui les a élu, et quels sont les intérêts de classe que ces élus défendent.
 
Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog