SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Quelque chose à cacher ? Macron refuse de rendre publiques ses fiches de paie

Malgré la promesse de sa campagne en 2017, Macron reste résolu à conserver secret ses fiches de paie.

Mais où vont nos impôts ?

Crédits photos : Reuters

Ils ne sont pas à une promesse brisée près. Encore une fois, le gouvernement ne manque pas une occasion de montrer son vrai visage. Cette fois c’est en refusant de communiquer les fiches de paie du président -et du premier ministre -, et ce malgré l’autorisation de la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) qui a considéré que ces documents pouvaient être rendus publiques. L’Opinion rappelle ainsi l’avis de la Cada, les bulletins de paie du président sont des : «  documents administratifs communicables à toute personne qui en fait la demande » et poursuivent-ils : «  ses bulletins de salaires, détenus par le Secrétariat général de l’Elysée, sont « détachables de la fonction présidentielle », et donc communicables. »

Les efforts de la chercheuse Lucie Sponchiado, membre de l’équipe scientifique de l’Observatoire de l’éthique publique se sont révélés infructueux, malgré les mois de démarche pour obtenir ces documents, normalement parfaitement consultables, dans le cadre de ses recherches. «  A l’origine de cette demande, il y a mon travail d’enseignant-chercheur : le régime indemnitaire du président de la République a été modifié en 2007, puis en 2012, et je souhaitais voir comment cela avait été concrètement mis en œuvre  », décrit-elle dans le Monde.

Pourtant, d’après le gouvernement rien ne semble justifier toutes ces cachoteries. En effet pour Patrick Strzoda, directeur du cabinet du président : «  une fois [l’] occultation protectrice de la vie privée réalisée, il en ressort que seuls subsistent les éléments déjà publics de cette rémunération ». Très bien, dans ce cas quel mal y a-t-il à vouloir consulter des documents dont nous sommes supposés connaître le contenu ? D’après l’Élysée, il n’y aurait par ailleurs aucune crainte à avoir quant au respect du modèle de rémunération du président : la Cour des Comptes est là pour tout vérifier. Cette même cour des comptes qui avait laissé passer des rémunérations illégales pour les membres du Conseil Constitutionnel en juin 2020 ou d’autres affaires de hauts fonctionnaires frauduleux...

Le gouvernement tient coûte que coûte à conserver l’opacité sur les fiches des payes du président et du premier ministre, et ce alors même que pendant sa compagne, le président avait annoncé vouloir s’engager dans la transparence des rémunérations publiques. Quel dommage de passer à coté de la meilleure occasion de respecter cette promesse, ou peut-être que Macron a peur que les privilèges que se sont accordés les présidences successifs, s’accordant des augmentations de mandat en mandats, et dont il bénéficie aujourd’hui, puissent paraître indécent dans le contexte de crise économique actuel. Que ce soit parce qu’il ait des choses à cacher, ou par simple mépris de classe, une chose est sûre, Jupiter ne veut pas se mêler aux simples mortels.

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog