SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

 

 

 

Accident à Massy. « La sécurité doit demeurer une priorité absolue » estime la CGT-Cheminots
La CGT-Cheminots, réagissant après l’éboulement qui a provoqué la mort d’un salarié de la SNCF dimanche 25 juillet sur un chantier à Massy-Palaiseau (Essonne), a souligné lundi 26 juillet que « le milieu ferroviaire est dangereux » et que « la sécurité doit demeurer une priorité absolue ».

« La famille cheminote est une nouvelle fois endeuillée », après ce « tragique accident », regrette dans un communiqué le syndicat CGT-Cheminots, réagissant lundi 26 juillet après l’éboulement qui a provoqué la mort d’un salarié de la SNCF à Massy : les « premières pensées vont à la famille et aux proches de la victime ».


« La sécurité des personnels et des circulations doit demeurer une priorité absolue. Cela passe par une maîtrise publique du réseau, avec des personnels formés et appliquant des règles strictes de sécurité », ajoute la CGT-Cheminots, qui « mettra tout en œuvre pour que la lumière soit faite sur les circonstances » de cet accident.

« Tous les collègues très affectés par ce drame »

De son côté, l’Unsa ferroviaire « exprime sa peine » et « exige que les enseignements soient tirés parce qu’elle n’acceptera jamais la fatalité ». « Toute la lumière doit être faite » sur « ce tragique accident », demande le syndicat dans un communiqué, où il « adresse ses sincères condoléances aux proches de la victime » et « assure son soutien à la famille cheminote ».

Dans un communiqué, la CFDT-Cheminots dit avoir appris « avec une grande émotion » le décès accidentel du salarié de « SNCF Réseau sur le chantier de la gare de Massy ». « Nos pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous présentons nos sincères condoléances », écrit le syndicat, qui soutient « tous les collègues très affectés par ce drame ».

L’ouverture d’une enquête judiciaire

Une enquête judiciaire a été ouverte pour rechercher les causes de la mort de l’ingénieur de SNCF Réseau, qui a été enseveli dimanche par l’éboulement d’un chantier de forage à proximité des voies, sur le chantier d’un pont à Massy-Palaiseau. Lundi 26 juillet matin, peu avant 09 h, les sapeurs-pompiers de l’Essonne ont indiqué à l’AFP que le corps de l’ingénieur n’avait pas encore été « récupéré ».
Cet accident mortel avait entraîné l’interruption du trafic des TGV dimanche en fin d’après-midi entre la gare de Paris-Montparnasse et le Sud-Ouest. Le trafic, qui avait repris dimanche 25 juillet au soir, était quasi normal lundi 26 juillet au matin, selon la SNCF.

Publié par FSC

Visiteurs

468792

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog