SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
 
image d'illustration

Il y a six mois, le président s'y engageait : pas de vaccin obligatoire. Et aujourd'hui, pas de bistro, pas de resto, pas de ciné, pas de supermarché, sans pass sanitaire. Le symbole d'un gouvernement impuissant à convaincre, et à qui ne reste que la force de coercition.

E.Macron le 27 décembre 2020 :”Je l’ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider.”

François RUFFIN (LFI) :

"Les jours heureux", il promettait, l'an dernier. Ce soir, c'est pass sanitaire et vaccination obligatoire. C'est rien sur les milliardaires, et tout contre les précaires. Macron, président des riches, jusqu'au dernier jour. Faut le sortir !

Fabien ROUSSEL (PCF) :

Macron n'a rien "bousculé" il a aggravé un système au service des actionnaires. Réformes de l'assurance chômage et des retraites, toujours plus loin dans l'injustice et les inégalités !

Adrien QUATENNENS (LFI):

“Un volontaire pour expliquer à Macron que c’est notamment parce que l’on travaille moins longtemps que l’on vit plus longtemps, qu’il y a près de 150 milliards dans les réserves pour les retraites et 6 ans d’écart d’espérance de vie entre un cadre et un ouvrier ?”

Travailler plus pour rembourser la dette, mener la vie dure aux privés d’emploi, rehausser l’âge de départ à la retraite… Plus de doute : le porte-parole de la Commission européenne en France est prêt pour la primaire de droite.

Ian BROSSAT (PCF) :

Réduire les indemnités des chômeurs alors que la France compte 10 millions de pauvres, reporter l'âge de départ à la retraite alors que l'espérance de vie en bonne santé des ouvriers est de 59 ans. Le seul cap de Macron ce soir : pourrir la vie des gens modestes.

André BERCOFF (journaliste) :

Le plus piquant dans cette tragi-comédie,: Macron découvrant les avantages de la fermeture des frontières. Pour lui aussi, c’est quitte ou double: soit le pays renâcle et il se casse comme il l’avait annoncé ; soit le pays s’en fout et il repasse comme il continue de l’espérer.

Nicolas DUPONT-AIGNAN (Debout la France):

Tout à son obsession vaccinale, Emmanuel Macron est même prêt à dérembourser les tests, seul outil de suivi épidémique… Plutôt le vaccin que la lutte contre l’épidémie, tout en rendant le droit à disposer de son corps un droit payant ! Rétablissement de la République censitaire.

Assaut sur nos libertés et sur l'égalité républicaine ! Emmanuel Macron est devenu fou. Résistons !

Mathilde PANOT (LFI) :

Pas de vaccin : pas de café, de train ou de restaurant. Retour de la réforme de l’assurance chômage et de celle des retraites. Le candidat Macron nous donne les grandes lignes de son programme en 2022 : autoritarisme et mise à mort sociale !

François ASSELINEAU (UPR):

Toute l'allocution de Macron est une provocation. Elle confirme mon analyse sur ses propos mystérieux des 4 décembre et 3 juin. L'oligarchie qui «tient» Macron lui a donné son ultime feuille de route avant qu'il ne soit exfiltré de l'Élysée en 2022 comme prévu.  

(sources: Twitter)

VOIR ÉGALEMENT LES LIENS CI-DESSOUS:

Publié par FSC

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog