SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
J+1 des suspensions de contrat sans salaire : mensonge et crainte au sommet de l’État ! par aplutsoc

Nouvel article sur Arguments pour la lutte sociale

Selon le ministre Véran, ce sont 3000 soignants qui auraient été suspendus hier 15 septembre.

Ce chiffre est invraisemblable et le mensonge ne peut qu’être conscient : dès hier, ils étaient 450 sur 7000 au CHU de Nice ! 40 à Cahors, etc., etc. Selon Santé Publique France au 12 septembre, 10% des personnels d’Ehpad n’étaient pas vaccinés, soit environ 40 000 personnes.

Le mensonge de Véran a une double fonction :

– faire croire que les « réfractaires », comme ils disent, sont une infime minorité. Mais même s’ils n’étaient réellement que 3000, ce seraient 3000 parias de trop !

– cacher la difficulté et la crainte des directeurs de services, d’hôpitaux, d’Ehpad, et donc l’échec de l’offensive gouvernementale contre le droit du travail !

Nous pouvons conjecturer que les suspendus sont quelques dizaines de milliers sur le triple qui pourraient l’être. Ce qui s’appelle un rapport de force social envers et contre tout. Sans les directions de nos syndicats, malgré elles et contre elles, notre classe se bat et entraîne souvent ses syndicats !

Envers et contre, aussi et bien entendu, les petits soldats imaginaires de la cause vaccinale qui ne manqueront pas d’utiliser les faux chiffres de Véran pour dire que la vaccination a vaincue !

En réalité, les premières injections continuent de ralentir. Au 15 septembre, les 50 millions qui devaient selon Castex être « entrés dans le parcours vaccinal » au 31 août, ne sont pas atteints ! On est toujours à 11 millions de personnes de plus de 12 ans privées de passe sauf tests bientôt payants !

C’est clair et il faut le dire : il y aurait aujourd’hui plus de vaccinés sans l’offensive macronienne du 12 juillet dernier. Ennemis de l’égalité et de la liberté, ennemis des salariés, ennemis du droit du travail et du statut de la fonction publique, les veilleurs de nuit de la prétendue cause vaccinale sont également nuisibles à la vaccination. Encore une fois : honte à eux !

Le gouvernement en mentant veut à la fois faire croire que les suspendus sont peu nombreux et cacher sa très, très grande difficulté à appliquer sa « poigne de fer ». Ils vont bien entendu continuer à frapper. L’essentiel de la bataille contre les suspensions est devant nous. Cela ne se passe pas le 5 octobre, cela se passe maintenant.

Publié par anti-K

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog