SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Un élu LREM disait « se battre contre l’évasion fiscale » : il est épinglé dans les Pandora Papers !

Sylvain Maillard, député LREM, est épinglé par les Pandora Papers révélant son implication dans des affaires d’évasion fiscales. Un comble pour l’élu qui, en 2019, osait affirmer sur BFMTV à un Gilet jaune qui pointait l’ampleur de l’évasion fiscale se battre tous les jours pour lutter contre ce problème.

#PandoraPapers

Tout comme des dizaines de dirigeants internationaux, Sylvain Maillard se trouve à son tour plongé dans le scandale des Pandora Papers, une enquête d’ampleur du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) pointant l’implication de nombreuses personnalités politiques et fortunées dans des paradis fiscaux.

En effet, ce mardi 5 octobre, Le Monde a révélé que Sylvain Maillard, élu LREM, était lui aussi mouillé dans les Pandora Papers. Dans les années 2010, il est impliqué dans une société-écran fictive immatriculée aux Seychelles qui vendait des contrefaçons de toupies « Beyblade », qui faisaient fureur dans les cours de récréation à l’époque, et dont le compte en banque était en Suisse. Accusé de contrefaçon, l’un des associés de l’élu macroniste sera à l’époque condamné, mais Sylvain Maillard échappera aux poursuites grâce à l’opacité de sa société offshore aux Seychelles.

Sept ans après, et alors que Sylvain Maillard est devenu député, l’affaire éclate donc au grand jour grâce à l’enquête des Pandora Papers. Une implication qui ne peut que mettre mal à l’aise la majorité, d’autant plus qu’une vidéo montre l’élu répondre en 2019 à un Gilet jaune sur le plateau de BFMTV sur le sujet de l’évasion fiscale. Alors que le Gilet jaune lui demande s’il est prêt à poursuivre tous les évadés fiscaux, qui volent 80 à 100 milliards d’euros, Sylvain Maillard lui rappelle que « dans un État de droit, on applique la loi », avant de lui dire « on se bat tous les jours contre ça, mais c’est difficile ». Un comble pour celui qui figure aujourd’hui dans la liste des évadés fiscaux des Pandora Papers.

Contacté par Le Monde, Sylvain Maillard nie en bloc et assure même tout ignorer : « Sylvain Maillard s’étrangle : « Des toupies aux Seychelles ? C’est une blague ? » ». Sa défense ? Mettre tout sur le dos de son associé Florian Deloppinot. Ce dernier, également contacté, a totalement couvert le député, affirmant qu’il avait créé la société au nom de Sylvain Maillard sans le prévenir, et signé les documents à sa place. Il a même déclaré que « les éventuels fruits devaient être distribués » avec les autres associés, sauf Sylvain Maillard. Une stratégie grossière pour éviter que le député soit mouillé dans l’escroquerie mondiale de l’évasion fiscale révélée par les Pandora Papers, alors que les révélations n’en ont certainement pas fini d’éclabousser la classe politique française et internationale.

Publié par REVOLUTION PERMANENTE

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog