SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Quand les prédateurs de nos richesses nous dictent leur loi... par Jean LEVY
Quand les prédateurs de nos richesses nous dictent leur loi... par Jean LEVY

Parmi les dizaines de milliers de propriétaires de sociétés révélés par les « Pandora Papers », dont 600 Français, figurent un nombre sans précédent de responsables politiques de haut niveau, aux quatre coins du monde : l’ancien premier ministre britannique Tony Blair, l’ancien directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, le président kenyan Uhuru Kenyatta, le premier ministre libanais Najib Mikati, le roi de Jordanie Abdallah II, le premier ministre tchèque Andrej Babis, le président équatorien Guillermo Lasso, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le président gabonais Ali Bongo, le premier ministre ivoirien Patrick Achi, le président congolais Denis Sassou-Nguesso… A leurs côtés, une poignée d’hommes politiques français, souvent murés dans le silence au moment d’expliquer la raison d’être de leurs sociétés offshore. Au total, l’ICIJ a dénombré dans le leak plus de 300 responsables publics du monde entier

 

Qui parle encore aujourd'hui des 130 milliardaires - et des 35 chefs d'état et de gouvernement - pris le mois dernier le doigt, non la main toute entière, dans le  pot de confiture de l'escroquerie fiscale ? A peine dérangé dans leurs trafics de prédateurs, ce monde fortuné de la grande truanderie demeure installé aux manettes de l'économie et de la politique.

C'est ça le capitalisme, qui poursuit sa mue au stade de l'oligarchique triomphante. Et dont la seule morale, c'est faire de l'argent, toujours plus vite et par tous les moyens. Ses pratiques sont celles de la mafia : dominer un marché,  gagner la tête du peloton, imposer sa loi aux concurrents. Et c'est le monde du travail qui en paie le prix, vendu par lots avec les machines et les murs de l'usine...

Aussi pour les très riches, frauder le fisc pour planquer ses milliards n'est qu'un jeu d'écriture. Un aimable entorse à la Loi, un deal avec le politique, qui ferme les yeux partageant le butin...

C'est cette société-là qu'on nous donne modèle. 

Gare à ceux qui en doutent, ou pire, qui veulent lui substituer un autre monde. Hier, le bourgeois dénonçait en eux les partageux, les "Rouges"...Et si d'aventure, ceux-là prenaient le manche, les forces de l'argent trouveraient bien un chef de bande, gammé, galonné ou civil, pour leur faire la guerre 

Mais ce monde-là prend l'eau, il pourrit au soleil des paradis fiscaux. 

Mais qui s'en soucie alors qu'on va voter ?

Qui en fait son cheval de bataille ?

Et pourtant, c'est la France de misère et de colère.

Laisserons-nous les millions de victimes, privés de voix, et loin des urnes ?

Et personne pour les représenter ?

Jean LEVY

Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog