SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Jaux. Leroy Merlin à nouveau en grève mardi 23 novembre

Après deux jours de grève les 19 et 20 novembre, les salariés de Leroy Merlin à Jaux (Oise) remettent ça mardi 23 novembre.

La pause aura été de courte durée à Leroy Merlin. Après un premier mouvement de grève vendredi 19 et samedi 20 novembre, les syndicats annoncent reprendre le mouvement demain, mardi 23 novembre, dans le magasin de Jaux, près de Compiègne. Cette grève fait suite aux NAO (négociations annuelles obligatoires) qui se passent mal selon les syndicats à la maison mère de Lille.
«On n’a droit qu’à des miettes», expliquait Karine Bourlet, déléguée syndicale CFDT vendredi dernier. «40 euros brut d’augmentation, 80 euros brut pour l’achat d’une trottinette alors que la plupart d’entre nous habite à plus de 40 kilomètres du lieu de travail, diminution du montant des primes… et le reste, 10 millions d’euros, est réparti entre 700 personnes, les actionnaires», ajoutait de son côté Stéphane Noizet, délégué syndical CGT.

Une augmentation supérieure à l’inflation selon la direction

Du côté de la direction, on affirmait en fin de semaine dernière : «Nous sommes très attentifs à maintenir le dialogue sur l’ensemble des sites où des collaborateurs ont décidé de se mettre en grève. Il faut savoir que nos salaires les plus bas sont 15 % plus élevés que le Smic (1.685 euros bruts) et que nos 25.000 collaborateurs ont reçu l’équivalent de 16 à 18 mois de salaire chaque année depuis cinq ans, grâce à leur engagement qui a permis les bons résultats de l’entreprise. Sur les 8 dernières années, les augmentations générales négociées avec les partenaires sociaux ont permis une augmentation générale cumulée de 11,2 %, supérieure de 5 points à l’inflation.»

Frederika GUILLAUME

Publié par oisehebdo.fr

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog