SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

SOURCE  : La Dépêche

La CGT veut soigner Jean Castex lundi à Auch
  • La CGT Santé attend Jean Castex de pied ferme. DDM
    La CGT Santé attend Jean Castex de pied ferme. DDM
 
Publié le 

l'essentielLa CGT Santé veut transmettre au Premier ministre ses demandes pour des postes de médecins et un nouvel hôpital 100 % public.

 

La CGT Santé du Gers a des choses à dire à Jean Castex, lundi prochain, sur deux questions restent sans réponse, concernant l’hôpital d’Auch.

Le syndicat veut conserver 3 médecins à l’hôpital. Arrivés de pays hors Union Européenne, deux sont cardiologues, et un autre oncologue. Ils travaillent à l’hôpital depuis 2 ans, ce qui leur a permis d’obtenir une "vérification de connaissance". Ce sésame leur donne le droit de s’inscrire à une 2e épreuve de praticien hospitalier. Ce nouvel examen est lié à la candidature à un poste hospitalier. L’hôpital d’Auch avait prévu en 2021 de créer les 3 postes correspondants.

Un mail a été adressé à l’ARS régionale pour qu’elle ouvre ces 3 postes. Mais quand la liste des postes ouverts est publiée en août 2021, Auch n’y est pas. L’ARS, elle, maintient qu’elle n’a pas reçu la demande de l’hôpital d’Auch. En dépit des efforts de l’hôpital auscitain, rien ne bouge.

"S’il n’y a pas de poste à Auch, les 3 médecins risquent de postuler ailleurs" assure Benoît Daussat. Leur départ pourrait menacer l’existence des services. "Pas de réponse de Carole Delga et du député Cazeneuve, dit le syndicaliste.

On demande donc à Jean Castex de régler cette question." Le 2e point concerne le futur hôpital. Le syndicat exige qu’il soit 100 % public, sans partenariat avec la clinique.

Une intersyndicale se regroupera sur le parking du supermarché au pied de l’hôpital d’Auch, dès 16 h, pour tenter de rencontrer le Premier ministre.

Marc Centene

Publié par FSC

Visiteurs

481311

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog