SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

Preuve qu'il y a une continuité entre soutien à l'impérialisme otanien ... ET lutte contre les travailleurs et leurs droits visant directement le droit de grève.

C'est souvent au nom de la sécurité nationale (c'est donc bien que nos pays sont co-belligérants dans le conflit ukrainien) que la bourgeoisie, les classes dominantes entendent imposer leurs intérêts et rendre illégitimes les luttes sociales!

VIGILANCE !

________________________

Grande Bretagne: le syndicat RMT attaqué comme «larbin de Poutine» suite au vote pour une grève nationale des chemins de fer

La presse britannique de droite a renouvelé sa chasse aux sorcières contre le syndicat des transports RMT (Rail, Mer, Transport); elle déclare que ses responsables agissent comme les «idiots utiles» du président russe Vladimir Poutine en «préparant un été de désordre dans nos chemins de fer».

Suite au vote pour la grève de près de 40.000  travailleurs du rail la semaine dernière, cette chasse aux sorcières des médias est une attaque préventive. Son but est de justifier la répression de l’État contre les cheminots et de présenter toute grève nationale du rail comme un acte de trahison. On mobilise l’hystérie de guerre anti-russe pour renforcer les plans du gouvernement Johnson visant à interdire les grèves des chemins de fer si un taux de «service minimum» n’était pas atteint.

La campagne sinistre menée par le Times, le Sun et le Daily Mailde Rupert Murdoch, cherche à stigmatiser la grève de dizaines de milliers de travailleurs du rail comme la création d’agents russes. Le RMT est décrit comme un «syndicat extrémiste» dirigé par une «cabale d’extrême gauche» qui «soutient les aventures meurtrières de Poutine en Ukraine».

Cette campagne de presse s’appuie sur une montagne de mensonges.

 

Le titre du Times«Les cheminots de RMT défendent le Kremlin» (Credit : screenshot-thetimes.co.uk)

La contribution du Timesà cette campagne était un article intitulé «Les cheminots de RMT défendent le Kremlin». L’article nommait les responsables du RMT, Brendan Kelly, Steve Skelly, Eddie Dempsey et Alex Gordon, ainsi que l’ancien responsable Steve Hedley, les accusant de faire la «propagande du Kremlin».

Les reporters du Times, Ben Ellery et Charlie Parker ont présenté leurs révélations contre Kelly (un organisateur régional du RMT), en se basant sur une interview de podcast réalisée avec Bristol Cable le 24  mars.

Le Timesdépeint Kelly comme un pigeon russe pour avoir «répété les affirmations du Kremlin que le gouvernement ukrainien était allié aux forces fascistes». Ils citent la déclaration de Kelly que «certains membres de la gauche ont fait campagne sur cette question… pas nécessairement en faveur de Poutine, mais [contre] l’utilisation de forces fascistes contre la population».

...

SUITE : https://www.wsws.org/fr/articles/2022/06/04/gbre-j04.html

Publié par FSC

Visiteurs

481311

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog