SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

 

La CGT de TotalEnergies appelle l’ensemble du groupe et de ses filiales en France, à une grève nationale les 27, 28 et 29 septembre, notamment pour obtenir une revalorisation des salaires et une « compensation de l’inflation », a-t-on appris lundi 12 septembre 2022 auprès du syndicat.

 

La première revendication, « c’est la question des salaires et de la compensation de l’inflation, telle qu’elle est subie par l’ensemble des salariés » du géant des hydrocarbures, a indiqué à l’AFP Éric Sellini, coordinateur CGT pour le groupe.

 

Des embauches sont réclamées

 

« On a évalué notre revendication à 10 % d’augmentation des salaires, pour tenir compte du rattrapage nécessaire sur l’année 2021, puisqu’on a signé un accord qui ne couvrait pas l’intégralité de l’inflation, et la couverture de l’inflation sur cette année », a-t-il précisé.

Cette revendication concerne la branche pétrole « et toutes nos filiales », a indiqué le syndicaliste.

 

La CGT réclame par ailleurs des embauches, gelées selon elle par la direction, et des investissements, notamment « en matière de fourniture d’énergies durables », selon Éric Sellini.

TotalEnergies emploie en France 35 000 salariés, en comptant ses filiales.

 

D’énormes profits ces derniers mois

 

Une entrevue au niveau de la branche pétrole est prévue le 27, raison pour laquelle le début du mouvement est prévu ce jour-là, principalement dans les sites pétroliers.

 

Ils devraient être rejoints par les autres sites du groupe les jours suivants, avec en ligne de mire la journée d’action dans l’ensemble des secteurs économiques, à l’appel de la CGT et de Solidaires.

TotalEnergies a réalisé d’énormes profits au deuxième trimestre 2022, profitant à plein de la hausse des cours du pétrole et du gaz, qui a suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

 

Publié par FSC

Visiteurs

489256

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog