SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Le groupe aux plus de 400 marques, connu pour les savons Dove, les déodorants Axe, les soupes Knorr ou les glaces Magnum, avait déjà vu son chiffre d'affaires s'envoler dans des proportions similaires au premier semestre. JOHN THYS / AFP

Le groupe aux plus de 400 marques, connu pour les savons Dove, les déodorants Axe, les soupes Knorr ou les glaces Magnum, avait déjà vu son chiffre d'affaires s'envoler dans des proportions similaires au premier semestre. JOHN THYS / AFP

Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever a publié jeudi un chiffre d'affaires dopé au troisième trimestre par de nouvelles hausses de prix, et prévient que les difficultés liées à l'inflation se feront encore sentir l'an prochain. Les recettes ont progressé de 18% sur un an à 15,8 milliards d'euros pour les trois mois sous revue. «Unilever a enregistré un nouveau trimestre de croissance dans des conditions macroéconomiques difficiles» grâce à «de nouvelles augmentations des prix», a résumé le directeur général, Alan Jope, dans un communiqué.

Le groupe aux plus de 400 marques, connu pour les savons Dove, les déodorants Axe, les soupes Knorr ou les glaces Magnum, avait déjà vu son chiffre d'affaires s'envoler dans des proportions similaires au premier semestre, tiré déjà par des hausses de prix pour compenser celles de ses coûts. Son bénéfice net avait baissé, alors que les hausses de coûts pèsent sur sa marge, mais Unilever assure dans son communiqué que celle-ci progressera l'an prochain, ainsi qu'en 2024. La croissance des prix s'est accélérée à 12,5% au cours des trois mois achevés fin septembre avec une incidence sur les volumes vendus, qui ont baissé de 1,6% sur la période, relève Unilever. L'entreprise prévoit que son chiffre d'affaires augmentera plus vite que prévu pour l'ensemble de l'année.

Effets de change, hausses des coûts de matières premières et des fournisseurs en raison de l'envolée de l'énergie et de la main d'oeuvre: de nombreux facteurs continueront de peser sur les prix en 2023, prévient le groupe, et ce «malgré l'atténuation de prix de certaines matières premières». L'entreprise avait annoncé fin septembre le départ de son directeur général Alan Jope fin 2023 après cinq années à la tête du géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène, et alors que ces derniers mois des investisseurs ont questionné sa stratégie.

Publié
 

Visiteurs

489256

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog