SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
capture d'écran
capture d'écran
source: twitter

Ce jeudi 19 janvier marque la première journée de mobilisation contre la réforme des retraites annoncée par le gouvernement. Le texte prévoit le report de l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans, et un allongement de la durée de cotisation. Le mouvement de contestation est soutenu, pour la première fois depuis longtemps, par les huit principaux syndicats français : la  CFDT, la CGT, FO, la CFE-CGC, la CFTC, l’UNSA, la FSU et Solidaires. Ils dénoncent une réforme " injuste et brutale".

L’opposition à la réforme des retraites progresse dans l’opinion (66%, +7 % en une semaine)   SONDAGE ELABE

 

L’AFP confirme que la participation aux manifestations a dépassé celles de 2019 dans de nombreuses villes moyennes, se basant sur les chiffres des autorités.

capture d'écran


Le Ministère de l'Intérieur annonce:

1 MILLION 120.000 MANIFESTANTS

DANS TOUTE LA FRANCE

La CGT annonce finalement 2 MILLIONS

DE MANIFESTANTS

NOMBRE DE MANIFESTANTS

(QUELQUES CHIFFRES) :

400.000 à Paris

50.000 à Lille

50.000 à Nantes (25.000 selon la police)

30.000 à Nice (10.000)

50.000 à Bordeaux (16.000)

15.000 à Grenoble (selon la police)

2.500 à Privas (Ardèche)

3.500 à Bourgoin-Jallieu (Isère)

4.000 à Belfort

25.000 à Orléans (10.000)

11.600 à Tours

25.000 à Caen (17.600)

30.000 à Rouen (13.000)

35.000 au Havre (11.000)

5.000 à Dieppe (4.500)

3.000 à Saintes (Charente-Maritime)

30.000 à Toulouse

12.000 à Alès

20.000 à Perpignan

8.000 à Laval

140.000 à Marseille (26.000)

15.000 à Avignon

6.000 à Mont-de-Marsan

10.000 à Périgueux

14.000 à Toulon

7.000 à Mulhouse

10.000 à Saint-Nazaire

9.000 à Angoulême

15.000 à Brest

13.000 à Quimper

7.000à Lannion

10.000 à Lorient

3.200 à Quimperlé

19.000 à Clermont-Ferrand

5.000 à Boulogne-sur-Mer

3.600 à Douai

4.000 à Arras

3.500 à Cambrai

1.000 à Saint-Omer

6.500 à Valenciennes

6.000 à Dunkerque

2.000 à Maubeuge

10.000 à Strasbourg

10.000 à Nancy

4.000 à Charleville-Mézières

38.000 à Lyon 

10.000 à Chambéry

3.500 à Albertville

2.000 à Saint-Jean-de-Maurienne

4.000 à Aurillac

4.000 à Guéret

3.500 à Brive-la-Gaillarde

5.000 à Tulle

10.000 à Limoges 

7.600 à Saint-Brieuc

6.000 à Morlaix

7.000 à Vannes

2.800 à Saint-Malo

3.000 à Dinan

15.000 à Montpellier

2.500 à Mende (Lozère)

5.000 à Béziers

2.000 à Sète

sources : presse régionale

 

 

Le défilé parisien

 

Publié par EL DIABLO

Visiteurs

489256

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog