SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

Tous les mois, franceinfo fait les courses et suit l'évolution de 37 produits du quotidien, alimentaires et d'hygiène, département par département, pour mesurer au plus près l'inflation sur le ticket de caisse.

Les produits premiers prix en très forte hausse 

Cent euros et soixante-dix centimes : c’est le prix moyen en novembre 2022 du panier que lancent lundi 5 décembre franceinfo et France Bleu, en partenariat avec NielsenIQ. Il affiche une inflation de 14% sur un an, soit +12 euros sur les douze derniers mois.

Cela confirme que l'inflation du ticket de caisse est bien plus forte que l'inflation générale donnée par l’Insee (+6,2%).

Au global, notre panier, composé de 37 produits représentatifs des courses des Français, coûtait en moyenne 100,72 euros début novembre en France.

(Et en janvier 2023, la hausse de ces prix s'est encore accentuée !)

En douze mois, selon les données fournies par NielsenIQ, son prix a augmenté de 14,4%. Soit 12 euros en plus sur le ticket à chaque passage en caisse. 

Pourquoi la hausse des prix des produits du panier franceinfo est supérieure à l'inflation ? Pourquoi les marques premier prix et distributeurs, a priori celles que les Français les plus modestes achètent, sont celles qui augmentent le plus ? 

Ces chiffres, que Emmanuel Macron a oublié de citer au cours de son intervention télévisée du 31 décembre, montrent une dégradation du niveau de vie des Français. 

Pas de ceux qui tirent leurs revenus de dividendes en permanente progression. Ils ne savent même pas ce qu'ils dépensent pour leur bouffe, avec les restaurants de luxe qu'ils fréquentent, les parties fines auxquelles ils participent, leurs complets à 10.000 euros, chez Giorgio Armani.

C'est dans ce monde-là, qu'Emmanuel Macron évolue, et ces pour le profit de ces gens-là qu'il gouverne.

Alors pour l'Elysée et pour les millionnaires qui ont choisi leur président, parlez douzaine d'oeufs, de pâtes Lustucru, de produits à vaisselle, c'est d'un mauvais goût, indigne de l'élite dans laquelle, ils se situent.

Pour eux, le peuple, c'est leurs chauffeurs, leurs valets de pied, leurs cuisiniers.

Nous sommes revenus à l'époque des castes, des aristocrates, (aujourd'hui de l'argent), des taxes frappant les manants, d'une corruption généralisée...

Comme à Versailles en janvier 1789...
Quand "prendrons-nous la Bastille" ?

JEAN LÉVY

Publié par EL DIABLO

Visiteurs

489256

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog