SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

new_029-copie-1.gif

Mardi les collègues de FRALIB ont reçu le Comité de groupe Européen, un rende-vous qui à rassemblé 110 salariés de l'usine. Cette rencontre a permis de vérifier le soutien de l’ensemble des représentants des salariés au niveau Européen, et surtout leurs engagements à tout mettre en œuvre pour s’opposer au projet de fermeture de la direction.

D'ailleurs, la CGT Unilever France HPC proposera aux salariés des sites de Le Meux et de Saint-Vulbas de signer une pétition dans les prochains jours, en soutien de nos collègues de FRALIB et de d'exiger d'UNILEVER la non fermeture du site de Gémenos. La casse social au profit de toujours plus de FRIC pour les actionnaires cela suffit.

Hier, mercredi, ils ont distribués des tracts dans leur zone industriel pour la manifestation sur les retraites de samedi, et ensuite ils ont participés à un meeting pique-nique à 11H30 Cours FOCH à Aubagne.

Vendredi 5 novembre, ils appellent à un rassemblement devant le TGI de MARSEILLE à 8 H 30 pour soutenir leur secrétaire du CHSCT, que la direction de FRALIB à assigné en justice. Nous vous en dirons plus dans les prochains jours.

Une petite info de la CGT d'UNILEVER

Unilever veut fermer l’usine de GEMENOS prétextant un problème de coût.

Nous avions déjà eu l’occasion d’indiquer le salaire en 2008 du N°1 mondial : à l’époque, qui était Mr Patrick CESCAU qui s’élevait à 4 722 000,00 € annuel, c'est-à-dire un revenu mensuel moyen de 393 500,00€.

Son successeur Mr Paul POLMAN en 2008 avait un revenu annuel de 1 700 000,00€. Au vu des problèmes de coût rencontrés par le groupe et que d'ailleurs la direction locale de FRALIB tente de leur faire avaler, Unilever a décidé entre 2008 et 2009 d’augmenter les revenus de ce monsieur de 84%. Ils s’élèvent donc pour 2009 à 3 124 000,00€, c'est-à-dire un revenu mensuel de 260 000,00€.

Eh oui, Unilever a des problèmes de coûts, mais pas pour tout le monde !!!!!!!

Le thé de l’ELEPHANT a 118 ans d’existence à MARSEILLE puis GEMENOS,

nous ne LES laisserons pas FERMER NOTRE USINE ET

nous ne LES laisserons pas nous voler

notre outil industriel.

elephant

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #AVENIR RETRAITES

Email que nous avons reçu via l'adreese du blog de la fille d'une salarié de FRALIB à Gémenos, et qui est adressé au Pdg CRS d'UNILEVER, le LLOVERA :

 "Monsieur le Directeur,

Je me joins à l'email que vous a envoyé la femme d'un salarié pour vous dire à quel point votre mépris envers toutes ces familles est vraiment déplorable. Votre sourire narquois et votre façon d'annoncer les choses sont à vomir.

Vous emettez des chiffres pour justifier la fermeture de l'usine Gemenos moi aussi en tant que fille d'une des salariée, je vais vous donner d'autres arguments : 180 salariés à la porte laissant avec eux conjoints et enfants dans la galère en sachant tout de même que de nombreux couples y travaillent aussi, et Que proposez-vous? RIEN... Pensez-vous une seule fois à l'avenir de ces enfants? que suis-je bête Non, vous ne pouvez pas y penser puisque vous allez vite retrouver un emploi (si ce n'est déjà fait) et vous n'irez pas pointer au Pôle Emploi.

118 ans que cette usine existe en Provence, vous arrivez et détruisez sans aucun scrupule la vie de toutes ces familles, ce que je peux vous dire c'est qu'on ne se laissera pas faire, ceux sont 180 salariés et leurs familles qui vont se battre afin de préserver leur emploi et leur avenir. 

En vous souhaitant une bonne réception. 

Bien Cordialement. "


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Appel Cgt et Communiqué usine

Mr DEVILLERS à annoncé au secrétaire du Comité d'Etablissement Frédéric BRIESMALIEN, le départ de Mr LAINE Bruno, directeur opérationnel des sites de Le Meux et de Saint-Vulbas.

Il quitte la société pour les "petits Suisses" d'USSC (Unilever Supply Chaine Compagny) basée à SCHAFFHAUSEN.

Il sera remplacé par Mr DESOMBRE Yves Edouard en provenance de la société HENKEL et non du groupe UNILEVER. Actuellement il travaillait en IRLANDE, site qui serait sous la menace ou en pleine restructuration avec des délocalisations de productions vers la CHINE ou l'INDE. Ensuite un bref passage du coté de LOUVIERS (site de production d'absorbeurs d'humidité) qui à été restructuré et à Châlon, site qui à fermé.

Nous vous donnerons plus de détails dans les jours à venir.

Pour vous rendre sur le site du concurrent HENKEL, qui fabrique des produits cosmétiques en dentaires et en shampoing c'est ICI.

A bientôt.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog