800 JOURS DE LUTTE AUJOURD’HUI

par Syndicat CGT Le Meux  -  6 Décembre 2012, 13:21  -  #FRALIB

FRALIB  LA LUTTE CONTINUE

 

SCOP T.I C’EST PARTI

 

Le Groupe UNILEVER et la Société FRALIB ont persisté à procéder, à des retenues sur salaires, complètement injustifiées, pour  douze des représentants du personnel depuis début mai 2012, en avançant un motif fallacieux selon lequel ils étaient en grève.

 

Incroyable quand on sait que la Direction a décidé d’arrêter la production fin juillet 2011 pour ne pas la redémarrer en dépit de l’annulation du 2ème PSE et des licenciements par la Cour d’Appel d’AIX EN PROVENCE dans son arrêt rendu le 17 novembre 2011.

 Cette attitude scandaleuse et inacceptable du groupe Unilever vise en réalité à tenter une nouvelle fois d’affaiblir la mobilisation et la détermination des salariés et de leurs représentants.

 Les salariés concernés par ces retenues de salaires ont saisi le Conseil des Prud’hommes pour être rétablis dans leurs droits.

Après une première audience le 19 juillet 2012, une décision a été rendue le 16 aout désignant 2 conseillers rapporteurs qui ont convoqués les parties le 17 septembre.

Suite au rapport déposé par les 2 conseillers, une nouvelle audience se tenait le 18 octobre.

La décision devait être rendue le 8 novembre, elle a été prorogée une première fois au 22 novembre puis une seconde fois le 6 décembre. La décision a été finalement rendue ce matin. L’affaire est une nouvelle fois renvoyée devant un juge départiteur le 20 février 2013.

 Cela fait maintenant 6 mois que le Groupe UNILEVER et la Société FRALIB ont procédé à ces retenues sur salaires, en février nous en serons à 9 mois. Dans l’intervalle nous aurons été privés de plus de 4 mois de salaires.

Nous trouvons pour le moins difficilement compréhensible les reports successifs d’une telle décision.

Mais cela n’entame en rien notre détermination dans la lutte et toute la solidarité qui s’est construite autour de nous, et qui nous a permis de tenir jusqu’ici. Nous savons qu’elle nous permettra encore de tenir jusqu’à ce que nous soyons rétablis dans nos droits. Les pratiques mesquines du groupe Unilever ne nous découragerons pas. 

 Nous présentons cet après-midi à 14H30 en Préfecture des Bouches du Rhône notre projet de SCOP (SCOP T.I) au Comité d’engagement dont la création a été décidée lors de la table ronde du 3 octobre 2012 et  conformément aux engagements pris par l’Elysée le 31 août dernier.

Notre projet est l’alternative au Plan de Sabordage de l’Emploi d’UNILEVER.

Il est porté par les salariés et leurs représentants et a pour objectif,  le maintien de l’outil de travail pour la continuité, le développement de l’activité industrielle et la sauvegarde de nos emplois.

  Aujourd’hui jeudi 6 décembre 2012, les salariés de FRALIB sont en lutte depuis 800 jours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :