Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! ATTENTION les élus, ceci est confidentiel !!!! - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Unilever Europe

UNILEVER, encore une fois, la main dans le sac ... Rappelez-vous qu'UNILEVER à été condamné récemment ( ICI ), et bien ce n'est pas fini. Ils viennent d'être de nouveau  condamné en Allemagne pour, tenez vous bien, "échange d'informations !!!! :

"Allemagne: amende à Unilever et Kraft pour échange illégal d'informationsBerlin (awp/afp)

Trois fabricants de produits de consommation, dont des filiales des géants Unilever et Kraft Foods, ont été condamnés à une amende de 38 millions d'euros en Allemagne pour "échange d'informations entravant la concurrence", a indiqué jeudi le gendarme de la concurrence.

Les filiales allemandes d'Unilever et de Kraft Foods, ainsi que le groupe allemand Dr. Oetker, ont été reconnus coupables par l'Office anti-cartel d'avoir échangé des informations, en violation des règles de la concurrence.

"La concurrence est entravée par ces comportements", a commenté le président de l'Office, Andreas Mundt, dans un communiqué, "même s'il ne s'agit pas des ententes classiques sur les prix, les territoires ou les clients".

L'enquête se poursuit sur un quatrième industriel, a précisé l'Office. Les faits constatés concernent entre autres le secteur de la confiserie, des glaces, des pizzas surgelées et des aliments pour animaux.

Kraft Foods est notamment propriétaire des marques Milka et Suchard ou encore des biscuits Oreo, Unilever des produits glacés heartbrand (Magnum) et des soupes Knorr. Dr. Oetker, marque très connue en Allemagne, fabrique entre autres des produits lactés et desserts, et des pizzas.

Les sociétés incriminées "ont organisé pendant des années des rencontres informelles", selon l'Office, pour s'informer mutuellement entre autres de leurs politiques de prix à l'égard du commerce de détail.

L'enquête a été lancée après un témoignage du groupe Mars, a encore indiqué l'Office. Du coup le groupe britannique, fabricant des barres chocolatées du même nom et d'aliments pour chiens et chats, échappe à une amende.

Le fabricant allemand de lessive et de cosmétiques Henkel a également participé par moments aux réunions illégales, mais n'est pas soumis au paiement d'une amende car il fait aussi l'objet d'une enquête séparée pour entente dans les articles de droguerie, précise l'Office.

Celui-ci a commencé à s'intéresser au marché des produits de consommation en 2008, et plusieurs enquêtes distinctes sont encore en cours, principalement dans les sucreries. Deux d'entre elles concernent des hausses de prix concertées sur certains produits.

sm

(AWP/17 mars 2011 15h17)

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog