SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

Dernièrement la direction par le biais du sous-traitant SODEXO prend la température en proposant aux intérimaires un contrat de 30 heures/semaine avec un salaire mensuel de 1000€, (6 heures/jour).mfmglkmfldgitiopzerkiezityeruebvcnnjdbnfozezegtzezertt

Depuis le temps que nous interpellons la direction sur l’augmentation de la précarité et ce malgré les récentes embauches, nous sommes encore très loin du compte, il devient urgent de titulariser les postes !

Et voilà par quoi elle répond pour palier à ce problème. Toujours à la recherche du profit à tout prix. Et ce profit, c’est l’exploitation des travailleurs.

Alors que le groupe dégage des bénéfices exceptionnels, Unilever par sa politique de casse sociale crée de la misère. Aujourd’hui elle l’exploite en proposant des contrats de pauvreté. (Dans les années 2000, l’Effectif d’Unilever  était de  12000 salariés en France, actuellement nous sommes à peine 2800 salariés et il est toujours en baisse étant donné que le Groupe Unilever pratique des plans sociaux en permanence).

Comment peut-on vivre avec 1000€ tout en sachant que le prix moyen d’un loyer dans le bassin Compiègnois dépasse largement les 500€, c’est une HONTE. Leur proposition montre bien l’estime qu’elle porte envers ses salariés, qu’elle infamie ; et après la direction nous parle du retour aux fondamentaux et aux valeurs !!!

 Quel avenir pour nos conditions de travail ?

Il ne faut pas se leurrer, payé à coup de lance pierres, la qualité de la prestation sera à la hauteur du salaire, et c’est compréhensible !

On demandera encore une fois aux salariés CDI de compenser ce manque en redoublant  d’efforts.

La direction a pour objectif de mettre du personnel SODEXO (Appro tubes) sur les lignes dentaires, ET DEMAIN,  A QUI LE TOUR ?

Le mépris envers les salariés est bien présent et ce n’est pas prêt de s’arrêter là, cette situation n’est pas viable pour le bon fonctionnement de l’usine hors le but de la direction est de nous mettre au PAS. Et comme toujours

NOTRE SEULE FORCE : LA SOLIDARITE !

hgfhhytrytjtyjyjtyj

Visiteurs

461354

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog