Chine : Unilever sanctionné pour des remarques sur une hausse des prix en pleine inflation

par Syndicat CGT Le Meux  -  7 Mai 2011, 09:44  -  #Unilever Monde

La Commission nationale pour le Développement et la Réforme de Chine a annoncé vendredi 6 mai que Unilever (China) Co., Ltd. devait payer une amende de 2 millions de yuans (303 000 dollars) pour avoir déclaré envisager une hausse des prix planifiée, ce qui a aggravé les prévisions inflationnistes du public et provoqué une vague d'achat en réaction.

L'amende, infligée par les autorités de contrôle de prix de Shanghai, fait partie des efforts nationaux pour freiner une tendance inflationniste nationale.

Un porte-parole d'Unilever China a évoqué à de multiples occasions une hausse planifiée des prix des produits du groupe. Ces commentaires ont provoqué une ruée sur des produits de consommation dans plusieurs villes chinoises en mars et suscité l'inquiétude quant aux risques d'augmentation des prix dans l'ensemble du pays, indique un communiqué dévoilé par la commission.

Les autorités de contrôle de prix de Shanghai ont découvert que le groupe avait diffusé intentionnellement de fausses informations qui ont incité le grand public à s'attendre à une augmentation massive des prix. La vente des produits Unilever a donc connu une croissance brutale, certains supermarchés ayant vendu dix fois plus de produits du groupe qu'en temps normal, précise le communiqué.

"Cette démarche a perturbé sérieusement l'ordre du marché", a jugé la commission nationale, ajoutant que l'amende était donc conforme à la loi et aux réglementations du pays.

Unilever, le deuxième plus grand producteur de produits de consommation au monde, après Procter & Gamble, a ajourné l'augmentation des prix de ses produits, prévue le 1er avril 2011, après que la commission ait sommé les directeurs d'Unilever China d'expliquer les remarques du groupe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :