Communiqué CGT et salariés

par Syndicat CGT Le Meux  -  18 Février 2011, 05:57  -  #NAO 2011

STOP au mépris d'UNILEVER

Après l'échec des négociationsde cette nuit sous la seule responsabilité de la direction,  qui avaient commencé hier soir à 10:30, la CGT , face au mépris des représentants d'Unilever a décidé de quitter la table des négociations vers 3:30 du matin afin de rejoindre les salariés de l'équipe de nuits qui avaient débrayé suite aux propositions infâmes de la direction. Celles-ci ne sont pas à la hauteur des efforts fournis depuis des mois et des années, un retour sur les 4,6 milliards d'euros engrangés par le groupe Unilever étaient un minimum.

Les salariés ne supportent plus l'injustice que représente la répartition des richesses, car le débat est bien là, ainsi que l'arrogance intenable de la direction.

Il est inadmissible de constater que la direction refuse et fuit le débat notamment sur la rémunération des cadres. Il n'est pas normal que depuis deux ans et encore cette année, l'on demande aux salariés de l'entreprise, ouvriers, employés et agents de maîtrise de se serrer la ceinture encore une fois de plus au seul bénéfice des actionnaires, avec comme seul argument la compétitivité.

Toujours plus de fric dans les caisses et les gros coffres d'Unilever, et toujours rien de plus pour les petits salariés. Situation est intenable pour les salariés, la direction récupère le fruit de son travail et la colère des salariés.

Nous appelons l'ensemble des salariés à la grève contre le mépris et pour des augmentations décentes.

Vous les petits salaires Agent de Maîtrise, vous avez aussi un souci avec UNILEVER, alors c'est le moment de le montrer

Unilever doit payerNous appelons les salariés du site de Saint-Vulbas à suivre le mouvement de la colère de suite, afin que la direction prenne aussi en compte vos revendications en compensation des efforts et des fins de mois difficiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :