Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! INTERESSEMENT... à méditer!!! - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

L’OEE rapporte 182€ sur 540€ possible, nous connaissons tous les problèmes que nous rencontrons afin de faire tourner correctement les lignes…et surtout l'incompatibilité avec le service client.

L’innovation rapporte 280€ sur 420€ possible, problème identique à l’OEE, pendant le RAMP UP des 500 heures de production suite aux innovations des lignes les résultats ne sont pas au rendez-vous.

SERVICE CLIENT rapporte 582€ sur 720€ possible, la direction retire les pertes des lignes 13 et  18 de la période d’été en tenant compte des propos des élus lors des précédentes commissions et après réflexions avec le CDU sur la reconnaissance des efforts fournis !!! (90€ en plus, faut dire merci?)

QUALITE  rapporte 210€ sur 420€ possible, 3 batchs détruits en shampooing, une bonne année d’après la direction contrairement au dentaire, 7 batchs détruits.

L’intéressement était à fin novembre à 1080€ et passe de nouveau à 1254€ pour l’année 2010. (SURPRENANT, n'est-ce pas?)

Pour rappel le maxi de l’intéressement est de 2100€ et un bonus de 300€ sur le CC/TO (coût conversion /chiffre d’affaire, sur les 3 dernières années nous n’avons jamais atteint le bonus, les objectifs étaient irréalisables).

1254€ n’est certes en aucun cas négligeable, mais face à tous les changements que nous avons connus courant de l’année 2010, les efforts de tous afin de faire tourner l’usine et ce malgré la baisse incessante des effectifs et de plus en plus de précarité dans tous les services, les moyens n’ont jamais ou très peu mis en place afin de nous permettre d’atteindre les 2100€.

L'intéressement est une réponse qui permet de contenir le mécontentement des salariés en évitant d'augmenter les salaires car c'est l'augmentation du salaire qui permet d'améliorer les conditions de vie et non un système aléatoire tel que l'intéressement.


C'est un moyen masqué d'obtenir encore de la performance en agitant une « carotte aléatoire » sans augmenter les salaires, sans améliorer les conditions de travail...

Une fois le système en place, il n'y aura plus nécessité d'augmenter les salaires. En effet les études montrent que là ou l'intéressement est négocié, les augmentations salariales progressent moins vite voire stagnent.

Les exonérations de cotisations sociales accordées à l'employeur contribuent à diminuer les ressources de la Sécurité Sociale : c'est un facteur d'inégalité sociale qui se traduit par la baisse des prestations et touche en priorité les salariés les plus modestes et les plus exposés aux risques de la vie.

Les exonérations fiscales liées à l'intéressement constituent un facteur d'inégalité car les salariés du haut de l'échelle peuvent épargner et faire ainsi des économies d'impôt importantes. Les salariés les plus modestes sont contraints de toucher immédiatement leur intéressement car ils n'ont pas les moyens de le placer. »

Une prime d’intéressement n’est jamais acquise et elle est sous le contrôle de la direction qui gère ses comptes à sa guise.

Un bénéfice peut être ‘réduit’ ou même disparaître complètement avec une seule manipulation sur une feuille d’Excel.

La direction préférerait pour cette raison de payer son personnel sous forme de prime au lieu d’augmenter les salaires de bases.

A VOUS DE VOIR!!!

 

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog