Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! L'info "importante" de la Cgt ... - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Appel Cgt et Communiqué usine

61905.jpg

BUDGET publicité ?

Eh oui, comme beaucoup ont pu nous le dire hier et aujourd'hui, l'information était "énorme" et vraiment vérifiable. Il faut tout de même reconnaitre que cela à faire rire du monde c'est vrai, sauf peut-être la direction et quelques salariés !!!!

A quoi elles servent toutes ses publicités à l'usine ? Après les tôles en inox sur les murs, les peintures, les beaux panneaux avec les indicateurs sur les lignes,… voici les autocollants publicitaires.

Par contre pas un seul radis pour les augmentations générales afin de pour récompenser les efforts, la compétence des salariés, … nous en reparlerons.

Lors du CCE du 23 septembre 2010, le Pdg d'UNILEVER France HPC I des usines de Le Meux et de Saint-Vulbas avait conseillé aux élus et aux salariés d'acheter les produits DOVE, car se sont des produits de très bonne qualité.

Nous lui avons répondu avec force que nous savions très bien que les produits DOVE étaient de très bonne qualité, sauf que les salariés n'avaient pas les moyens de s'acheter ces produits du fait du prix mais aussi parce que les fins de mois arrivent très vite, et que ce n'était certainement pas la priorité dans le budget familiale de la grosse majorité des salariés de l'usine, se son des produits de luxe hyper cher.

Voilà peut-être une des raisons pour lesquelles vous trouvez ces publicités dans l'usine avec comme objectif de booster les achats des salariés ? Une certitude, c'est que Mr CARNET (Pdg de la société HPC I et président du CCE) peut s'acheter ces produits avec son confortable salaire.

Une anecdote qui ne fait pas rire : pour ceux et celles qui se rappellent de Régis DESROCHES, l'ancien directeur des opérations du site, celui qui "pétait plus haut que son cul", celui qui avait "un niveau social trop élevé pour ses compétences et ses capacités", avait dit ouvertement en CE qu'avoir un très beau hall d'accueil dans une usine était plus productif que d'agrandir un self ou une salle de pause pour le bien être des salariés. Eh oui, il était vraiment limité ce monsieur, surtout dans le domaine du dialogue social et un goût prononcé pour l'argent et la connerie…

La direction avait annoncé, c'est vrai, des investissements publicitaires en hausse pour nos marques. Ils sont où ? Posez-vous cette question ; "quand ai-je vu pour la dernière fois les parts de marché des produits de l'usine avec une antériorité de 3 ou 5 ans ? De quand date la dernière présentation de la direction ?

La direction veut nous faire croire qu'UNILEVER y met et va mettre les moyens derrière nos marques afin de relancer les ventes. Nous aimerions croire leur discours, mais cela fait des années que nous ne croyons plus au père noël, comme beaucoup de salariés.

En fin pour finir, une procédure de droit d'alerte économique à été initié par les élus du CCE le 8 octobre. Nous attendons des réponses écrites de la direction, et nous agirons en conséquence en fonction du contenu des réponses. La direction à un mois pour convoquer le CCE et remettre ses réponses dans un document écrit. D'ailleurs vous pouvez consulter la demande envoyée par le secrétaire du CCE en cliquant ci-desous

A bientôt

yeux_013.gif

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog