Négociation salariale 2013

par Syndicat CGT Le Meux  -  14 Mars 2013, 22:31  -  #INFO importante usine

Durant cette négociation la direction a tout fait pour noircir le tableau comme si nous n’étions pas au courant du système dans lequel nous vivons.

Alors que d’un côté on nous dit que tout va mal nous pouvons voir que pour Unilever tout va très bien, record sur le chiffre d’affaire plus de 50 milliards d’€ et un bénéfice net d’environ 5 milliards d’€, La marge brute pour le dentifrice rien qu’en France est de 63%, pour un chiffre d’affaire qui est d’environ de 135 millions d’€.

Et maintenant il faudrait mettre sur la table nos acquis afin d’obtenir une poignée d’€, en gros on s’autofinance. Où est l’effort de la direction dans tout ça !

 Comme si nous n’avions pas assez donné !

Production record pour l’usine en 2012, record malheureux sur la précarité impactant nos conditions de travail et voilà comment elle motive ses salariés, en mettant la globalité de l’enveloppe sur l’individualité pour 70% des salariés et pénalise 90 salariés avec rien hors mis les 1% d’augmentation du à l’ancienneté + les 6 euros d’augmentation sur la mutuelle que la direction veut nous faire croire à de l’AG tout en sachant qu’elle ne paie pas de cotisation sur ce montant !

Voici maintenant l’inacceptable, ici on parle que de l'augmentation générale, « 0,5% au 1°avril et 0,5% au 1°septembre », nous pourrions obtenir un tout petit plus en cédant des RTT ou/et arrêter la procédure en justice sur les ASC (+de 700000€ le manque à gagner pour le CE, la justice doit se prononcer bientôt), ce n'est rien de plus que du CHANTAGE!!!

Hors de question que l’on nous parle de régression sociale quand on connait l’excellent état des finances d’Unilever, rien dans leur proposition n’est fait pour encourager les salariés bien au contraire. On nous parle d’esprit d’équipe mais la direction fait tout pour diviser les salariés alors que le moral des salariés n’est pas au mieux !

La direction n’a rien retenue des propositions des OS, elle est prête à discuter QUE si nous remettons en cause certains de nos acquis, c’est une honte et leur attitude devient de plus en plus écœurante.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :