Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Négociations prime intéressement usine - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Intéressement- Participation-PEE

cochon.jpgL'intéressement pour la direction est une réponse qui permet de contenir le mécontentement des salariés en évitant d'augmenter les salaires, car c'est bien l'augmentation du salaire qui permet d'améliorer les conditions de vie et non un système aléatoire tel que l'intéressement.

C'est un moyen "masqué" d'essayer d'obtenir de la performance de la part des salariés en agitant une « carotte aléatoire » sans augmenter les salaires, sans améliorer les conditions de travail, la diminution des accidents de travail, la réduction de la précarité,…

Une fois le système en place, il n'y a plus de nécessité de la direction et d'Unilever d'augmenter les salaires. En effet les études montrent que là ou l'intéressement est négocié, les augmentations salariales progressent moins vite voire stagnent.

Les exonérations de cotisations sociales accordées à l'employeur avec l'intéressement contribuent à diminuer les ressources de la Sécurité Sociale : c'est un facteur d'inégalité sociale qui se traduit par la baisse des prestations et touche en priorité les salariés les plus modestes et les plus exposés aux risques de la vie.

Les exonérations fiscales liées à l'intéressement constituent un facteur d'inégalité car les salariés du haut de l'échelle peuvent épargner et faire ainsi des économies d'impôt importantes. Les salariés les plus modestes sont contraints de toucher immédiatement leur intéressement car ils n'ont pas les moyens de le placer. »

Aujourd'hui, il est prévu à 14h une réunion de négociation sur l'intéressement au niveau de l'usine. La CGT fera ses propositions, elles vous seront présentées dans la soirée, avec le compte-rendu de la négociation.

La direction doit prendre en compte que le mécontentement est encore bien présent dans la tête d'une grande majorité des salariés. L'intéressement ne résoudra rien, c'est le salaire qui doit récompenser le travail. La prime trimestrielle, que beaucoup appel "la prime carotte" que veut imposer la direction est rejetée par les salariés. Comme la CGT l'a dit, la direction vient d'inventer avec la prime carotte, la variable paye pour les ouvriers/employés et AM. On n'est pas dans le même monde…

A bientôt

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog