Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! Réunion des 3 organisations syndicales - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

pouvoird achatComme nous vous l'annoncions vendredi dernier, après la première réunion de négociations NAO, les 3 organisations syndicales de l'usine de Le Meux ont fait le point mardi 8 février sur le retour des salariés.

Il est bien noté par la Cgt que le mécontentement est générale et que la revendication des salariés est claire et non échangeable cette année notamment au regard de la proposition de la direction concernant l'augmentation générale (AG) à hauteur de 1,7%.

La très grande majorité des salariés demandent aux organisations syndicales de ne discuter que sur un talon et une AG de laisser de côté les autres revendications.

Ils justifient ceci par le manque de reconnaissance criant depuis 3 ans, mais aussi :

-          Les très bons chiffres d'UNILEVER de 2010 avec + 26% de bénéfices par rapport à 2009 qui était soi-disant une année de crise (Bénéfices 4,6 milliards !!!),

-          la distribution de "variable paye aux cadres au moment ou UNILEVER demande aux salariés de se serrer la ceinture ; certains ont touchés plus de 35% de leur salaire annuel sous forme de prime (salaire de plus de 100 000,00€ comme l'ancien directeur LAINE)

-          les fins de mois plus que difficile

-          et enfin, dans le grand débat sur les retraites qui n'est pas fini, ils pensent aussi à leur avenir. Ils demandent que cela se traduise par une augmentation du salaire brut sur lequel sera calculé leur pension future ; que c'est maintenant qu'il faut y penser.

Dés jeudi soir, les élus avaient bien conscience que "la cocotte" était chaude surtout face à la nouvelle provocation de la direction en début de négociations :" accord avec signature sur une base de 1,7% et des broutilles et accord sans signature !!!!"

Le même chantage que l'année dernière avec le jeu de la direction (en image ci-dessous), "à prendre ou à laisser. Il est vrai qu'il a fallu retenir les salariés après la réunion du 10 février et même pendant, afin de laisser place à la discussion mais il y a des limites.

Donc pour finir, comme la parole est aux salariés, voici la revendication générale qui sera portée à la connaissance de la direction jeudi 10 février.

TALON de 100,00€

Augmentation Générale de 5%

jeu unilever

 

La parole aux salariés et aux OS!!!

Commenter cet article

Visiteurs

232288

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog