SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Appel Cgt et Communiqué usine
JPG - 10.8 ko
Doug Baillie, Unilever

Unilever a reçu le feu vert de la Commission européenne pour son projet d’acquisition de la division produits de toilette et cosmétiques de Sara Lee Corporation, ainsi que de ses activités européennes dans le secteur des détergents. Unilever devrait clore la transaction en 2010.

Toutefois, en raison d’inquiétudes en matière de concurrence sur les déodorants dans un certain nombre de marchés, notamment la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne et le Portugal, où la fusion supprimerait une puissante force concurrentielle, Unilever s’est engagé à se séparer de la marque Sanex et de ses activités connexes sur le marché Européen.

« Nous devions nous assurer que l’opération de concentration n’entraînerait pas de hausse des prix pour les consommateurs. Nous avons finalement pu l’autoriser parce qu’Unilever a proposé une mesure claire et convaincante pour remédier aux problèmes de concurrence que nous prévoyions sur certains marchés des déodorants, » a déclaré M. Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence.

La transaction finale comprendra donc les marques de produits de toilette Radox, Duschdas, Badedas, Neutral et Monsavon, ainsi que pour les soins pour bébés Zwitsal et Fissan, les soin bucaux-dentaires Prodent et Zendium, et les détergents Biotex.

« Nous sommes heureux d’avoir reçu le feu vert de la Commission européenne pour cette transaction et nous sommes impatients d’ajouter ces marques importantes à notre portefeuille. Les produits d’entretien ménagers et de soins de la personne sont des catégories clés pour la croissance et nous acquérons là un certain nombre de grandes marques qui comblent les lacunes de notre portefeuille, et améliorent son positionnement global en Europe, tout en nous offrant un important potentiel de développement dans d’autres régions, » a déclaré Doug Baillie, président Europe occidentale chez Unilever.

JPG - 58.2 ko

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog